Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Transports : 1.000 places de parkings-relais à Paris en septembre

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les 1.000 places de parkings-relais à un prix "très attractif" comme annoncé sur France Bleu Paris par Anne Hidalgo seront ouvertes en septembre aux portes de Paris, a indiqué jeudi la mairie de Paris.

Anne Hidalgo, la maire de Paris
Anne Hidalgo, la maire de Paris © AFP - PHILIPPE MILLEREAU / DPPI Media / DPPI

Paris, France

Les récentes annonces d'Anne Hidalgo sur France Bleu Paris ont été précisées. Les 1.000 places de parkings-relais à un prix "très attractif" seront ouvertes en septembre aux portes de la capitale.

75 euros par mois

Les Franciliens qui viennent en voiture à Paris "pourront laisser leur véhicule à l'entrée de la ville, à un tarif très attractif, et ainsi terminer leur trajet en transports en commun", selon le communiqué de presse, qui évoque un "dispositif incitatif qui a déjà fait ses preuves dans d'autres métropoles françaises".

Comme annoncé sur France Bleu Paris, par la maire PS, le coût sera de 75 euros par mois, contre 140 actuellement. Les bénéficiaires devront être détenteurs de la carte Navigo. Des bornes de contrôle seront installées dans chaque parking. Pour ceux qui ne viennent que quelques jours par semaine va être étudiée la "possibilité d'une tarification à la journée". La Ville prendra en charge 50% du coût d'installation des bornes et demande au conseil régional d'Ile-de-France de prendre en charge les 50% restants.

Les places aux quatre points cardinaux de Paris

  • porte de Bercy (12e)
  • porte d'Ivry (13e)
  • porte d'Orléans (14e)
  • porte Maillot (16e)
  • porte de Saint Cloud (16e)
  • porte de Champerret (17e)
  • porte de Saint Ouen (17e) 
  • porte de Bagnolet (20e)

Plus de 3.000 places en bordure du périphérique, aujourd'hui inutilisées, ont été identifiées et si le dispositif s'avère concluant, d'autres places pourront ainsi être ouvertes. 

Selon la Ville, un million de Franciliens viennent chaque jour travailler à Paris, 200.000 viennent en voiture et 800.000 utilisent les transports en commun.