Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Transports à Bordeaux Métropole : TBM annonce une augmentation de 3% des tarifs

dimanche 10 septembre 2017 à 18:05 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Nouvelle année, et nouveaux tarifs pour les Transports Bordeaux Métropole. La direction a annoncé une augmentation moyenne de 3%. Le très symbolique voyage à l'unité est passé à 1,60 euro contre 1,50 euro depuis le 1er août. Une tarification solidaire va être mise en place en janvier 2018.

TBM explique ces augmentations par une volonté de résorber son déficit.
TBM explique ces augmentations par une volonté de résorber son déficit. © Radio France - Stéphanie Brossard

Bordeaux, France

Au rayon des augmentations, il faudra débourser 20 centimes de plus pour la carte 10 voyages. Le pass jeune lui augmente de 40 centimes par mois. Ces augmentations doivent générer 2 millions d'euros de recette pour Bordeaux métropole. L’intercommunalité l'explique par le déficit du réseau, qui s'élève aujourd'hui à 200 millions d'euros. En cause, les nombreux travaux autour du tram, avec l'extension de la ligne C jusqu'à Blanquefort, ou la création de la ligne D.

Pour compenser l'augmentation des prix, Bordeaux métropole prévoit de mettre en place une tarification solidaire, avec des tarifs qui évoluent selon les revenus et pas selon le statut. Ils s'appliqueraient à toute la famille. Ils permettraient à un foyer avec peu de revenus, dont les parents ne sont ni seniors, ni chômeurs, ni étudiants, de bénéficier de réductions. Mais ces tarifs réduits ne verront pas le jour avant janvier 2018.