Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Transports en commun à Toulouse la nuit du réveillon : attendez-vous à des perturbations

lundi 31 décembre 2018 à 16:47 Par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie

Pour la nuit de la Saint -Sylvestre, Tisséo a prévu de faire fonctionner ses deux lignes de métro non-stop. Mais les appels aux rassemblements des gilets jaunes pourraient fortement impacter le réseau de tous les transports toulousains cette nuit. Et empêcher les fêtards de rentrer.

 L'année dernière, 57.000 billets avaient été compostés dans le métro toulousain le soir du Réveillon.
L'année dernière, 57.000 billets avaient été compostés dans le métro toulousain le soir du Réveillon. © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Comme l'an dernier, Toulouse Métropole active son réseau de métro toute la nuit du 31 décembre. Les lignes A et B du métro seront ouvertes en continu. Et les services des bus de soirée et du tramway T1 sont prolongés (2h20 dernier départ de Palais de Justice).  Les lignes  L1, L2,  L6,  L7,  L8,  12,  44, 88 effectuent six départs supplémentaires (trois de chaque terminus) après les horaires habituels. Les lignes L9, 18, 39, 78, 79 effectuent quatre départs supplémentaires (2 de chaque terminus) après les horaires habituels. Mais l'actualité n'épargnant pas la nuit du Réveillon, les choses pourraient ne pas se passer comme espéré.

Possiblement des bus déviés, des stations de tram et de métro fermées

Les gilets jaunes ont notamment prévu de se rassembler à 23 heures sur la place Esquirol. Samedi dernier, dernière mobilisation des gilets jaunes dans la ville rose, plus de 1.300 personnes ont défilé et des affrontements ont éclaté dans l'après-midi avec une minorité.

L'année dernière, 57.000 billets avaient été compostés dans le métro toulousain, soit 19.000 de plus que pour le réveillon 2016 où le métro avait fermé à trois heures du matin.