Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Sur la ligne Nîmes-Le Grau-du-Roi, plus de 2 000 traverses remplacées

-
Par , France Bleu Gard Lozère

La première phase du chantier sur la ligne TER, échelonné sur trois ans, se termine le 4 décembre. Plus de 2 000 traverses sous les rails ont été changées, afin d'anticiper les risques liés à l'usure des équipements. La ligne sera rouverte le 4 décembre.

Ici, à quelques kilomètres de Saint-Laurent d'Aigouze, cette machine peut remplacer jusqu'à 200 planches de bois par jour
Ici, à quelques kilomètres de Saint-Laurent d'Aigouze, cette machine peut remplacer jusqu'à 200 planches de bois par jour © Radio France - Arnaud Roszak

Nîmes, France

Depuis le 18 novembre, il est impossible de circuler sur la ligne TER Nîmes-Le Grau-du-Roi. La raison est simple, la SNCF réalise des travaux de modernisation pour prévenir les risques liés à l'usure des équipements. En l'occurrence, les efforts sont concentrés sur le remplacement de certaines traverses, ces planches de bois que l'on retrouve sous les rails et qui stabilisent les voies. "Nous avons changé un peu plus de 2 000 traverses qui étaient abîmées et nous en avons également réinjecté 4 000 sous les rails, explique Thierry Condurie, dirigeant de l'unité maintenance. Ces travaux, nous les effectuons pour qu'il n'y ait pas de problème sur cette ligne pour les 20 prochaines années."

Certaines traverses sont vieilles de plus de 50 ans - Radio France
Certaines traverses sont vieilles de plus de 50 ans © Radio France - Arnaud Roszak

Un chantier échelonné sur trois ans

La première phase du chantier se termine le 4 décembre. D'autres traverses seront changées jusqu'en 2022. Le coût total du projet est estimé à 5,2 millions d'euros et financé à 96% par la région Occitanie. Cette ligne est très empruntée à certains moments de l'année, notamment l'été, pour se rendre à la plage. Pour le vice-président du conseil régional Jean-Luc Gibelin, en charge des infrastructures de transports, le réseau TER reste une priorité : "La région tient aux petites lignes, comme cette liaison entre Nîmes et Le Grau-du-Roi. Ces travaux ont pour but de pérenniser cet axe dans la durée."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu