Transports

Travaux sur les ponts de Thouaré-sur-Loire : ça coince déjà !

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan lundi 22 août 2016 à 22:25

La partie nord des ponts de Thouaré est la plus abîmée
La partie nord des ponts de Thouaré est la plus abîmée © Radio France - Marion Fersing

Le conseil départemental de Loire-Atlantique a prévu de faire de gros travaux sur les ponts de Thouaré-sur-Loire qui sont empruntés par 12 000 véhicules par jour. Les commerçants, les artisans et les habitants du secteur s'inquiètent déjà de la durée du chantier et des conséquences.

Chaque jour, ce sont 12 000 véhicules qui empruntent les ponts de Thouaré-sur-Loire pour traverser le fleuve. Le problème, c'est qu'ils ont vieillis, ils sont abîmés, alors le conseil départemental va lancer un grand chantier de rénovation qui devrait débuter au début de l'année prochaine. Un chantier tellement important, que les ponts vont devoir être fermés totalement à la circulation pendant plusieurs mois.

Un chantier de 9 mois maximum selon le conseil départemental

"Le chantier ne devra pas durer plus de 9 mois", assure Jean Charrier, le vice-président du département en charge de la mobilité. C'est le délais maximal qui est fixé dans l'appel d'offre qui vient d'être lancé. "Et l'entreprise qui sera choisie le sera notamment en fonction des délais qu'elle s'engagera à respecter. Nous espérons que le chantier durera moins de 9 mois, mais il y a des délais incompressibles : il faut laisser le temps au béton de sécher par exemple".

Jean Charrier, le vice-président du département

Jusqu'à 40% de chiffre d'affaires en moins !

Sauf que 9 mois, c'est déjà beaucoup trop pour l'association des commerçants qui a lancé une pétition. "Thouaré est un point de grand passage, comme c'est toujours le cas d'un côté ou de l'autre d'un pont", explique Sébastien Dellenbach, le président de l'association. "Les gens qui passent par Thouaré pour traverser la Loire, ça représente une grande partie de la clientèle, notamment des commerces de bouche. Si plus personne ne passe pendant 9 mois, ça va poser de gros problèmes financiers aux entreprises et aussi au niveau des emplois". Ils se souviennent encore amèrement des travaux du Chronobus en 2013 : "certains commerçants avaient perdu jusqu'à 40% de leur chiffre d'affaire".

Une partie du trafic va se reporter sur le pont de Mauves-sur-Loire - Radio France
Une partie du trafic va se reporter sur le pont de Mauves-sur-Loire © Radio France - Marion Fersing

Les ponts de Mauves et de Bellevue déjà saturés

Même si elle est moindre, l'inquiétude existe aussi du côté des autres entreprises explique Philippe Barrier, le président du club d'entreprises Thouaré dynamic. "Les salariés vont avoir un temps de trajet plus long, ils risquent d'arriver en retard. Pour les artisans, les commerçants qui doivent traverser la Loire, c'est pareil, ça va rallonger le temps de parcours, les frais d'essence... Et tout le monde va se retrouver dans les bouchons puisqu'il faudra passer par les ponts de Bellevue et de Mauves-sur-Loire qui sont déjà saturés aux heures de pointe". Alors, il réfléchit à des solutions : mettre en place des navettes pour que tous les salariés ne soient pas obligés de prendre leur voiture ou peut-être aménager les horaires de travail.

Notre reportage à Thouaré-sur-Loire

Partager sur :