Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Canicule : 78 départements en vigilance orange, "le recours au soin commence à augmenter"
Transports

Un tiers de TER en moins dans trois gares des quartiers nord de Marseille

Depuis le mois de décembre, les trains régionaux s'arrêtent beaucoup moins dans les gares de La Busserine, Sainte-Marthe et Saint-Joseph, dans les quartiers nord de Marseille, en raison de nouveaux horaires liés à des travaux de modernisation. Les usagers expriment leur ras-le-bol.

La gare SNCF de Saint Joseph-Le Castellas, dans le 14ème arrondissement de Marseille (photo d'illustration)
La gare SNCF de Saint Joseph-Le Castellas, dans le 14ème arrondissement de Marseille (photo d'illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Depuis le 10 décembre, les usagers doivent compter sur moins de trains dans les gares de La Busserine, Sainte-Marthe et Saint-Joseph à Marseille (Bouches-du-Rhône). 25 TER "soit un tiers de moins qu'en temps normal" s'arrêtent selon la SNCF.  Pour les haltes sur l'ensemble de la ligne Aix-Marseille, ce sont huit trains omnibus qui desservent les gares.

La SNCF justifie ces nouveaux horaires par des travaux de modernisation sur la voie "pour une durée de quatre ans" : "La gare d’Aix doit être modernisée, la ligne doublée entre Gardanne et Luynes. Un passage à niveau doit être supprimé, une halte ferroviaire créée à Plan-de-Campagne et les quais de gare de Simiane et Saint-Antoine rallongés", précise l'entreprise ferroviaire.

1h20 de trajet contre 40 minutes

Ces nouveaux horaires pénalisent les usagers qui estiment qu'ils mettent à présent "_deux fois plus de temp_s" dans leur trajet. Des usagers contraints d'attendre une navette qui passe une fois par heure et pas à toutes les heures de la journée, ce qui oblige les voyageurs à changer à la gare de Saint-Antoine ou la gare Saint-Charles pour arriver à destination. 

Le trajet est beaucoup plus long : jusqu'à 1h20 contre 40 minutes auparavant pour certains usagers des quartiers nord qui regrettent de ne pas avoir de métro. 

"J'ai été obligée de reprendre ma voiture." (Helena)

Héléna, qui fait le trajet Gardanne - Picon Busserine depuis 10 ans, a dû reprendre sa voiture "alors que tout le monde veut développer les transports en commun". "Tout le monde est embêté : les lycéens qui vont des quartiers nord au centre-ville, les étudiants qui prennent le bus pour aller à la faculté".

Samia Ghali demande à la SNCF de mettre en place davantage de navettes

Sur France Bleu Provence, Samia Ghali, sénatrice PS des quartiers nord a demandé à ce que la SNCF mette "davantage de navettes". 

Dans un communiqué, le député LREM Saïd Ahamada indique qu'il va rencontrer le représentant régional de l'entreprise ferroviaire