Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Trois idées reçues sur la hausse du prix des carburants

mercredi 2 mai 2018 à 18:49 Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Le prix des carburants ne cesse de grimper ces dernières semaines. En Côte-d'Or, le litre de gazole atteint 1,54€ à Beaune et le litre de sans plomb 95 monte jusqu'à 1,65€ à Semur-en-Auxois. Francis Perrin, chercheur spécialiste du secteur de l'énergie déconstruit trois idées reçues.

Le prix des carburants n'avait pas atteint un niveau aussi haut depuis 4 ans
Le prix des carburants n'avait pas atteint un niveau aussi haut depuis 4 ans © Radio France - Sylvie Johnsson

Côte-d'Or, France

Les automobilistes n'avaient pas payé leur plein d'essence aussi cher depuis quatre ans. Mais depuis quelques semaines les prix s'envolent. Francis Perrin, qui est chercheur à l'OCP Policy Center à Rabat et à l'IRIS à Paris et qui est spécialiste des questions énergétiques revient sur quelques idées reçues. 

Si le prix du carburant est si élevé c'est à cause du gouvernement

VRAI ET FAUX : "Quand on regarde la décomposition du prix d'un litre d'essence ou de gazole, on se rend compte que la part des taxes représente entre 60 et 65% de ce que va payer l'automobiliste. Il y a donc plus de taxes que de pétrole, ça parait incroyable mais c'est vrai. Si le prix des carburants est à ce niveau là, c'est la responsabilité de l'Etat, mais ça n'explique pas l'évolution de ces dernières semaines. Les taxes n'augmentent pas toutes les semaines ou tous les mois, elles sont fixées en général d'un an sur l'autre. Ce qui explique la hausse des prix de ces dernières semaines c'est la hausse du prix du baril de pétrole sur les marchés internationaux." 

Le prix du carburant risque de ne jamais redescendre 

FAUX : "Quand on est automobiliste et qu'on passe à la caisse, on a forcément tendance à remarquer plus les hausses que les baisses et c'est bien normal. Et on entend souvent que le prix des carburants ne baisse jamais. Mais si on prend un peu de recul, sans remonter à Mathusalem, on s'aperçoit qu'il y a eu une nette baisse des prix des carburants entre 2012-2013 et l'année 2016. Et ensuite les prix sont remontés, parce que le prix du baril de pétrole a remonté et parce que les autorités françaises ont adopté des mesures pour faire reculer le pétrole dans la consommation d'énergie en France." 

Quand on trouve du carburant moins cher dans certaines stations c'est qu'il est de moins bonne qualité 

FAUX : "Ça peut arriver bien sûr, mais en France c'est vraiment rare. Les différences de prix sont liées à la situation géographique, par exemple c'est plus cher sur les autoroutes parce qu'il y a plus de frais, ou à la campagne parce qu'il y a moins de concurrence. Il y a aussi _des différences en termes de marges_. Mais si vous trouvez du carburant moins cher près de chez vous et que vous vous dites "je n'en prends pas parce qu'il sera de moins bonne qualité", vous aurez tort dans 95% des cas."