Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Trois nouvelles commandes de paquebots pour les chantiers STX de Saint-Nazaire

jeudi 26 mai 2016 à 8:25 Par Mikaël Roparz, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le croisiériste américain Royal Caribbean Cruises a annoncé mercredi soir la signature d'un protocole d'accord avec les chantiers navals français STX France pour la construction de trois nouveaux navires de croisière.

L'Harmony of the seas a quitté Saint-Nazaire
L'Harmony of the seas a quitté Saint-Nazaire © Radio France - Pascal Cléro

Saint-Nazaire, France

Treize jours après lui avoir livré le plus gros navire de croisière jamais construit, l'Harmony of the seas, les chantiers STX de Saint-Nazaire ont signé une lettre d'intention de commande de trois nouveaux paquebots avec l'armateur américain Royal Caribbean Cruises Ltd (RCCL). Ces trois bateaux sont deux paquebots de la classe Edge (300 m de long) et un autre de la classe Oasis, la plus grande du monde (362 m de long) et la même que l'Harmony of the Seas.

Ces trois navires, livrables en 2021 et 2022, représenteront au total, quand les financements seront bouclés, une commande d'environ "2,5 milliards d'euros" et "22 à 23 millions d'heures de travail", précise STX.

"Ce sont désormais un à deux paquebots qui seront livrés chaque année par notre chantier jusqu'en 2023. La charge est maintenant assurée pour les sept prochaines années et pour un niveau au plus haut de nos capacités industrielles, soit un emploi pour 6.000 personnes sur le site en incluant les effectifs de nos coréalisateurs", souligne Laurent Castaing, directeur général de STX France.