Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Troisième confinement : des trains bien plus remplis sur l'axe Paris-Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce vendredi, le taux de remplissage des trains sur l'axe Paris-Toulouse atteignait les 96%, un taux bien au-dessus de la moyenne habituelle. Les passagers en provenance de Paris sont plus nombreux ce week-end selon la SNCF, en raison notamment du troisième confinement.

Illustration train SNCF
Illustration train SNCF © Radio France

C'est un chiffre éloquent qui parle de lui-même. Ce vendredi 19 mars, le taux de remplissage des TGV était de 96% sur l'axe Paris-Toulouse selon la SNCF. Un chiffre bien au-dessus de la moyenne habituelle, qui frôle plutôt en temps normal les 75% de remplissage. 

Suite aux annonces faites par le premier ministre et annonçant le début d'un troisième confinement, principalement à Paris et dans le nord de la France, les trains en partance des gares parisiennes sont donc pris d'assaut, direction notamment le sud du pays. Ce week-end, l'axe Paris-Toulouse reste aussi très fréquenté même si le nombre de passagers tend à revenir vers la normale selon la SNCF. 

9% d'annulations

En parallèle, suite aux nouvelles restrictions sanitaires, 9% des passagers devant faire le trajet Paris-Toulouse ont préféré annuler leur voyage. Un chiffre là-encore au-dessus de la moyenne habituelle sur ce type de trajet. 

Toujours selon la SNCF, il ne devrait pas y avoir de sur-affluence des trains en provenance de la région parisienne dans les jours à venir. Le nombre de trajets proposé reste pour l'instant identique à l'offre habituelle. Le nombre de liaisons pourrait ensuite être revu à la baisse à partir du mercredi 24 mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess