Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Troisième ligne de tramway à Saint-Étienne : "comment on récupère les clients qui ont fui pendant les travaux ?"

lundi 15 avril 2019 à 18:00 Par Tifany Antkowiak, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les travaux de la troisième ligne de tramway à Saint-Étienne ont pesé sur l'activité de certains commerces. Mais malgré les indemnisations, une boulangère de la rue Bergson lance aujourd'hui un cri d'alarme : elle a perdu la moitié de se clients et n'est pas sûre de voir la mise en service du tram.

La rue Bergson a été fermée à la circulation pour permettre les travaux de la troisième ligne de tramway.
La rue Bergson a été fermée à la circulation pour permettre les travaux de la troisième ligne de tramway. © Radio France - Tifany Antkowiak

Saint-Étienne, France

"Les indemnisations c'est bien, mais par contre la clientèle qu'on nous a fait fuir, on fait comment nous pour la récupérer ?", se désole Akima Juaneda. Cette boulangère stéphanoise est installée à l'angle des rues Bergson et Claude-Odde depuis bientôt trois ans. Et depuis le début des travaux de la troisième ligne de tramway, en juin 2017, elle estime qu'elle a perdu la moitié de sa clientèle.

Plus de salaire depuis deux mois

Les rues qui entourent son commerce ont rouvert à la circulation début mars. Et pourtant, la boulangère a le sentiment que la situation ne fait qu'empirer. "Du jour au lendemain, on peut fermer", lance la commerçante, qui se rappelle que sa boulangerie accueillait 250 clients par jour avant les travaux, contre 120 à 130 aujourd'hui. Akima Juaneda fait pourtant partie des commerçants stéphanois qui ont été indemnisés en raison de l'impact des travaux du tramway sur leur activité. Ils sont treize à avoir fait la demande. Sur ces treize commerces et entreprises, cinq ont  été indemnisés, quatre sont toujours en attente et quatre autres ont été écartés du dispositif, précise Saint-Étienne métropole. 

Fin des travaux en juillet

Mais malgré ces aides, la boulangère a dû demander à son propriétaire de décaler le paiement des loyers du commerce. Et si elle peut encore payer son unique salariée, elle dit ne plus se dégager de salaire depuis deux mois. "Nous on fait le boulot, on est là, c'est ouvert... mais on ne sait pas jusqu'à quand", commente la commerçante. Le primeur situé sur le trottoir d'en face explique lui aussi que la situation reste difficile, qu'il y a effectivement beaucoup moins de passage rue Bergson qu'avant le début du chantier de la troisième ligne de tramway.

Le chantier est à jour; les travaux doivent se terminer fin juillet, rappelle Saint-Étienne métropole. Une phase de tests est ensuite prévue d'août à octobre, avant la mise en service de la troisième ligne de tramway au mois de novembre.