Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

TUL : deux bus hybrides pour l'agglomération de Laval

mardi 5 décembre 2017 à 18:31 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Le 18 décembre prochain, deux bus hybrides vont circuler dans l'agglomération de Laval. Le réseau des TUL se dote de ces nouveaux véhicules pour une somme de 900.000 euros, et seront exploités par Keolis. Chaque bus possède 24 places assises et 62 places.

Frédéric Devineau et Denis Mouchel à bord d'un nouveau bus hybride
Frédéric Devineau et Denis Mouchel à bord d'un nouveau bus hybride © Radio France - Martin Cotta

Laval, France

5.000 litres de gazole par an. Voilà ce que pourrait économiser Keolis avec deux nouveaux bus hybrides pour le réseau TUL (Réseau des Transports Urbains Lavallois). Des bus achetés par Laval Agglomération et l'État pour 900.000 euros. Ces bus seront mis en circulation sur la ligne A à partir du 18 décembre prochain. Les 120 chauffeurs seront formés à la conduite de ces véhicules un peu particuliers. Selon Frédéric Devineau, le directeur du réseau des Transports Urbains Lavallois, le confort des passagers est amélioré dans ces bus.

"L'aménagement de l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite a été renforcée et complétée. La luminosité dans les bus a été prévue. Sur la ligne A, nous avons besoin de beaucoup de places debout pour faire monter le maximum de passagers. Il y a potentiellement 62 places debout et 24 places assises"

"Sur la ligne A, nous avons besoin de beaucoup de places debout"

Les deux bus hybrides ont coûté 450.000 euros chacun. Ils ont été financés par Laval Agglomération. La collectivité a aussi pu compter sur le soutien financier de l'État, pour une bonne et simple et raison d'après Denis Mouchel, le Vice-Président de Laval Agglomération. "Nous sommes les lauréats de l'appel à projet : Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte" déclare l'élu. À signaler que le prix du ticket ne change pas (un euros et quinze centimes).

Denis Mouchel, vice-Président de Laval Agglomération

Les bus hybrides ont le même aspect que les bus thermiques actuels. Ils consomment en revanche moins de gazole.  - Radio France
Les bus hybrides ont le même aspect que les bus thermiques actuels. Ils consomment en revanche moins de gazole. © Radio France - Martin Cotta