Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tunnel du Chat : 1500 euros d'amende désormais pour les camions non-autorisés

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Un nouvel arrêté pris par le département de la Savoie prévoit désormais 1500 euros d'amende pour les poids-lourds de plus de 7,5 tonnes qui empruntent le tunnel du Chat sans autorisation. La précédente amende de 90 euros n'était pas assez dissuasive.

L'entrée du tunnel du Chat côté Bourdeau (Chambéry)
L'entrée du tunnel du Chat côté Bourdeau (Chambéry) - Département de la Savoie

Attention, désormais cela va coûter cher aux camions de prendre le tunnel du Chat en Savoie, s'il n'en ont pas l'autorisation. Depuis 2018, un arrêté interdisait la circulation dans le tunnel pour les des lourds et autocars de plus de 7,5 tonnes (sauf desserte locale, sept entreprises avaient des dérogations). L'amende ne semblait pas assez dissuasive puisque des poids-lourds empruntaient quand même le tunnel, préférant payer l'amende que de se diriger vers les déviations. 

1500 euros de contravention et des sanctions pour le chauffeur

C'est pourquoi, le département de la Savoie, en lien avec la Préfecture, la Gendarmerie nationale et le Parquet de Chambéry, vient de prendre un nouvel arrêté renforçant les sanctions envers les poids lourds empruntant le tunnel du Chat, sur la RD 1504, situé à cheval sur les communes de Bourdeau et Saint-Jean-de-Chevelu. L'amende est désormais de 1500 euros au lieu de 90 euros.

Les chauffeurs risquent aussi une suspension du permis de conduire pouvant aller jusqu’à trois ans et une perte de trois points sur leur permis. Cette interdiction s’applique dans les deux sens de circulation du tunnel. 

Toutes les plaques d'immatriculation dans le tunnel sont photographiées

Sont autorisés à circuler les camions ou autocars de plus de 7.5 tonnes en partance ou à destination de certaines communes* , qui traversent ce secteur en marquant un arrêt pour chargement / déchargement, ou dont le siège social de l’entreprise ou le lieu de domicile des chauffeurs est localisé dans ces communes.

On estime que 130 poids-lourds ou bus empruntent le tunnel chaque jour, mais tous n'y seraient pas autorisés. Des contrôles sont réalisés régulièrement sur place par la Gendarmerie nationale. En complément, un dispositif automatique enregistre les plaques d’immatriculation de tous les véhicules empruntant le tunnel. 

*Billième, Jongieux, La Balme, La Chapelle-Saint-Martin, Loisieux, Lucey, Meyrieux-Trouet, Saint-Jean-de-Chevelu, Saint-Paul-sur-Yenne, Saint-Pierre-d’Alvey, Traize, Verthemex, Yenne, Ontex, Chanaz, Chindrieux, Conjux, Motz, Ruffieux, Saint-Pierre-de-Curtille, Serrières-en-Chautagne et Vions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu