Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un adolescent de 17 ans en conduite accompagnée contrôlé à 180 km/h sur l'A8

vendredi 25 août 2017 à 20:02 Par David Aussillou et Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu

Sur l'autoroute A8 dans le Var ce vendredi soir, un très jeune conducteur aurait profité du sommeil de sa mère pour accélérer et atteindre les 180 km/h. Ses trois frères et sœurs se trouvaient à l'arrière. Le permis de la maman a été retiré sur le champ.

Les gendarmes de l'Autoroute A8 dans le Var vont controler la vitesse pendant tout le week-end
Les gendarmes de l'Autoroute A8 dans le Var vont controler la vitesse pendant tout le week-end © Maxppp -

Pourcieux, France

Une Citroen C3 Picasso qui roule à 180 km/h au lieu de 110 au début du week-end, ça n'a pas trop étonné les gendarmes du peloton de Saint-Maximin. Mais quand les militaires l'interceptent à Pourcieux sur l'autoroute A8, ils découvrent au volant, un adolescent de 17 ans. Le jeune leur explique qu'il a profité que sa maman s'endorme à ses côtés pour accélérer.

"On a peut-être évité un drame."

Il dit aussi avoir été surpris par la vitesse car il roulait sur une descente vers Aix-en-Provence. "Il a pris un énorme risque et on a peut-être évité un drame" raconte un gendarme. En effet, il y avait à l'arrière du monospace, les autres enfants, trois frères et soeurs.

La mère et le fils bientôt convoqués

Cette famille originaire de l'agglomération grenobloise rentrait de vacances. Mais ils ont dû attendre que des proches viennent les chercher pour rentrer en Isère. Impossible d'aller plus loin : le permis de conduite de la maman a été retiré sur le champ et le livret d'apprentissage du jeune conducteur a été retenu par les forces de l'ordre.

Le code de la route prévoit que l'accompagnant est responsable de la conduite de l'apprenti. Mère et fils seront donc convoqués dans les prochaines semaines devant un tribunal de police.