Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un Airbnb pour les camping-cars lancé par un berrichon

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

C'est une application qui va faire un tabac chez tous les camping-caristes. A la fin du mois, un berrichon va lancer un Airbnb pour les camping-cars. Une plateforme de location de terrain, chez des agriculteurs, pour y passer la nuit ou prendre un pique-nique.

Un Airbnb pour les camping-cars lancé par un berrichon.
Un Airbnb pour les camping-cars lancé par un berrichon. © Radio France - Victor Vasseur

Indre, France

Au bord d'un étang à Velles, au sud de Châteauroux, le long d'un sentier en pleine forêt, un petit panneau est planté. C'est ici où Grégoire peut garer le camping-car : "J’ai pratiquement fait que du sauvage. En moyenne, je devais tourner une heure et demie par jour. En plus, j’avais la boule au ventre. Est-ce que je gêne quelqu’un ? Est-ce que je vais me faire déloger la nuit ?"

Un Airbnb pour les camping-cars lancé par un berrichon. - Radio France
Un Airbnb pour les camping-cars lancé par un berrichon. © Radio France - Victor Vasseur

Ce chef d'entreprise part d'un constat : dans l'Indre, plus de 75% du territoire appartiennent à des agriculteurs : "Il y a des milliers d’emplacements avec des jolies vues dans l’Indre. Le but pour le camping-car, c’est de faire comme du camping sauvage sauf qu’il a la bénédiction du propriétaire et en même temps l’agriculteur va retirer un revenu de cette location" assure ce fils d’agriculteur, natif de Coings dans l'Indre.

Ecoutez Grégoire Popineau, le fondateur de l'application Park and view

On est pas dans une Fuego mais en camping-car tout terrain. - Radio France
On est pas dans une Fuego mais en camping-car tout terrain. © Radio France - Victor Vasseur

250 emplacements proposés

Certains emplacements seront gratuits, d'autres coûteront jusqu'à 25 euros. 250 agriculteurs sont prêts à participer, dont la moitié dans l'Indre, comme Charlotte. Elle possède 200 hectares de champs et de forêts autour de chez elle : "C’est sûr, ce ne sera pas des sommes monstrueuses. Mais 15 euros plus 15 euros, si on multiplie avec le nombre d’emplacement. Finalement, sans faire grand-chose, à la fin de l’année, _cela apporte un peu de confort et une amélioration des revenus_. Pour moi, c’est important ce genre de démarche."

Charlotte, agricultrice à Velles, au côté de Grégoire. - Radio France
Charlotte, agricultrice à Velles, au côté de Grégoire. © Radio France - Victor Vasseur

Le créateur de Park and view voit grand : il espère une application mondiale, disponible en 15 langues dans les prochaines années.

Grégoire Popineau, le fondateur de Park and view. - Radio France
Grégoire Popineau, le fondateur de Park and view. © Radio France - Victor Vasseur