Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un boom du covoiturage à cause des travaux en gare d’Amiens et de Longueau

-
Par , France Bleu Picardie

Le nombre de réservations sur le site BlaBlacar a fortement augmenté ce week-end en Picardie. C’est la conséquence de travaux de modernisation menés par la SNCF.

Les réservations ont augmenté en ce long week-end du 11 novembre
Les réservations ont augmenté en ce long week-end du 11 novembre © Maxppp - Jean-François Frey

Amiens, France

Il n’y aura aucun TER sur les rails jusqu’au lundi 11 novembre au soir inclus vers Paris, Lille ou encore Saint-Quentin depuis la gare d'Amiens. La SNCF a engagé des travaux de modernisation pendant ce long week-end. Des bus de substitution sont mis en place mais de nombreux voyageurs ont décidé de se tourner vers le covoiturage et vers le site BlaBlacar. Une tendance confirmée par Audrey Wolfovski, la directrice de BlaBlacar France. Elle était l’invitée de France Bleu Picardie : « Ce week-end, nous avons constaté une augmentation de plus de 35% des trajets BlaBlacar entre Paris et Amiens par rapport au week-end dernier qui était pourtant un week-end de retour de vacances scolaires. »  

250.000 places proposées chaque année au départ ou à l'arrivée d'Amiens

Un flux que la Blablacar n'a aucun mal à gérer selon Audrey Wolfovki : « Le covoiturage permet d’absorber une forte affluence. Notre nombre de passagers et de conducteurs tend à croître sur des week-ends comme celui-là car ils savent que le covoiturage est une solution fiable. Nous demandons aux conducteurs d’être solidaires et de proposer les places libres qu’ils ont à bord de leur voiture pour ne pas voyager seul. C’est comme ça que nous permettons au plus grand nombre de covoitureurs de se déplacer. » 

250.000 places de covoiturage sont proposées chaque année au départ ou à l’arrivée d’Amiens. La destination la plus demandée est Beauvais. Viennent ensuite Lille, Paris, St-Quentin et Reims.

L’interview d’Audrey Wolfovski, la directrice de BlaBlacar France, est à réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu