Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un dispositif testé pour éviter que Drômois et Ardéchois s'ennuient à bord des cars

vendredi 27 avril 2018 à 5:40 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

L'entreprise Keolis est en train d'expérimenter un logiciel de divertissements sur la ligne 73, celle qui relie Valence, Privas et Aubenas, l'une des plus fréquentées de la Région avec plus de 300.000 voyageurs par an.

L'application de divertissement testé à bord des cars de la ligne 73
L'application de divertissement testé à bord des cars de la ligne 73 - Capture écran ligne73.fr

Grâce à une borne spécifique installée à bord du car, les passagers peuvent se connecter avec leur téléphone portable à une page internet, ligne73.fr, qui leur propose divers contenus. On peut lire gratuitement quelques titres de presse, comme le Figaro, So Foot, Drôme Hebdo par exemple. On peut regarder des courts métrages, des petits films d'animations, TV5 Monde, France 24, des vidéos promotionnelles tournées par la région. De quoi divertir les voyageurs.

Le trajet peut paraître long pour certains, et il était important pour nous de chercher à agrémenter le voyage de nos usagers. - Abdelkrim Mammad, le directeur de Keolis Drôme Ardèche  

Page d'accueil de ligne73.fr - Aucun(e)
Page d'accueil de ligne73.fr - Capture écran ligne73.fr

Expérience jusqu'en septembre avant une éventuelle extension

Installer un système wifi à bord des cars coûte cher. Le dispositif testé là sera financé par la publicité si il y a assez de connexions. Il est développé par la société Vision Systems, qui travaille déjà pour l'aéronautique. La question, c'est de savoir si ce type d'application marche aussi sur terre, où on est moins captif que dans un avion.

Dans un avion, si on fait le parallèle, on n'a pas de 4G, pas de données mobiles, on commence à avoir internet mais très peu, donc on est quasiment obligé d'aller sur ce type d'application pour se divertir. Dans un car, on peut avoir du réseau, ses propres applications. Mais on peut avoir des zones blanches, et aussi on a misé sur du contenu local pour cette application. - Benjamin Lepin, responsable du pôle digital de Vision Systems

Un agenda vous donne par exemple les concerts près de chez vous ce soir. 

Le système va être testé jusqu'en septembre sur cette ligne entre Valence et Aubenas empruntée par plus de 300 000 passagers par an. Il suffit que 25% des passagers utilisent le dispositif pour qu'il puisse fonctionner correctement.

Une application de divertissements testée dans les cars Keolis ligne 73