Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un gros chantier de rénovation pour les 50 ans du pont de Noirmoutier

vendredi 29 mars 2019 à 8:04 Par Marc Bertrand, France Bleu Loire Océan

Le conseil départemental a engagé près de 10 millions d'euros pour rénover le pont de Noirmoutier, construit à partir de 1969. Les 8000 mètres cube de béton sont d'époque et ont subi 50 ans d'assaut du sel, des marées et du vent.

Le pont de Noirmoutier en travaux, jeudi 28 mars.
Le pont de Noirmoutier en travaux, jeudi 28 mars. © Radio France - Marc Bertrand

Vendée, France

Près de 10 millions d'euros d'investissement, et des ouvriers qui descendent en rappel le long des piles du pont de Noirmoutier : l'ouvrage fête les 50 ans de sa construction cette année, et il faut rénover les 8000 mètres cubes de béton qui commencent sérieusement à vieillir. 

Ces ouvrages avaient été calculés au départ pour une vie de 50 ans, donc il faut travailler en profondeur pour prolonger leur durée de vie"
- Rémi Lucy

Selon le chef de chantier de l'entreprise Charier, Rémi Lucy, qui intervient sur les piles du pont, les conditions météo ont fait vieillir le pont à vitesse accélérée : "c'est du béton des années 60, il est moins technologique qu'aujourd'hui. Et le sel de la mer attaque ces bétons". Et surtout les tiges d'acier qu'ils contiennent, et qui se dissolvent sous l'effet de la rouille. 

Des ouvriers travaillent sur le pont de Noirmoutier jeudi 29 mars. - Radio France
Des ouvriers travaillent sur le pont de Noirmoutier jeudi 29 mars. © Radio France - Marc Bertrand

Profiter des grandes marées pour travailler

Alors que font les ouvriers ? Ils grattent le béton, remplacent les tiges d'acier avant de remettre du béton. Ils construisent également un "sarcophage" autour des piles du pont, afin d'en solidifier les fondations. 

Pour travailler sur les pieds du pont, les ouvriers peuvent compter sur les grandes marées : "On a profité de ces grands coefficients qui permettent de découvrir les semelles du pont et travailler sur les bases d'habitude immergées du pont".

L'acier du béton armé a pris un gros coup de vieux. - Radio France
L'acier du béton armé a pris un gros coup de vieux. © Radio France - Marc Bertrand