Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un Ligérien en lice pour devenir le meilleur chauffeur routier de France

mercredi 13 juin 2018 à 18:41 Par Benjamin Billot, France Bleu Saint-Étienne Loire

20 candidats vont s'affronter à Lyon ce jeudi pour les épreuves régionales d'Auvergne-Rhône-Alpes du trophée du meilleur chauffeur routier 2018. L'un d'entre eux est ligérien.

Christian Jacquemot
Christian Jacquemot © Radio France - Benjamin Billot

Épercieux-Saint-Paul, France

Cette année a lieu la 3e édition du Trophée des routiers, un concours qui a lieu tous les deux ans. Nous en sommes au stade des qualifications régionales et ce jeudi, une vingtaine de chauffeurs vont s'affronter pour devenir le numéro un de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi eux, Christian Jacquemot, chauffeur aux transport Brulas à Épercieux-Saint-Paul. S'il remporte l'épreuve, il sera sélectionné pour participer à la finale nationale à Paris. 

Mettre en valeur son métier

Pour Christian, c'est l'occasion de se lancer un défi et de mettre en valeur son métier qui le passionne. Le concours comporte quatre épreuves. L'épreuve théorique sur la réglementation et la sécurité. Une épreuve de conduite en simulateur pour tester les réflexes et la qualité du conducteur. Une épreuve d'"éco-conduite" sur route, dans laquelle les chauffeurs doivent limiter leur consommation de carburant et ménager leurs véhicules (des capteurs sont installés dans leur camion pour enregistrer leur conduite). 

C'est sans doute la dernière épreuve qui sera la plus difficile pour Christian. Celle du déchargement. Il devra décharger son camion à l'aide d'un transpalette. Mais il ne pratique plus ce genre d'engin depuis longtemps, il n'a donc pas d'entrainement. Mais le ligérien espère se rattraper sur la conduite et la théorie qu'il a bien potassé. La finale nationale aura lieu fin septembre à Paris.