Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un mur provisoire de 21 000 tonnes pour protéger l'autoroute A304 dans les Ardennes

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Un an et demi après sa mise en service, l'autoroute A304 a dû faire l'objet de travaux d'urgence. À Haudrecy, un gigantesque mur a été édifié pour éviter un glissement de terrain. La circulation restera restreinte jusqu'à la mise en œuvre d'une solution définitive.

Le mur de 21 000 tonnes a pour mission d'éviter un effodrement du talus sur l'autoroute A304, à Haudrecy
Le mur de 21 000 tonnes a pour mission d'éviter un effodrement du talus sur l'autoroute A304, à Haudrecy © Radio France - Alexandre Blanc

Inaugurée en juillet 2018, l'autoroute A304 a déjà dû faire l'objet d'un chantier d'envergure commandé en urgence. Les risques de glissements de terrain au Nord de Charleville-Mézières étaient déjà identifiés avant même la construction de l'autoroute. De premiers signaux d'alerte pendant le chantier avaient conduit à modifier l'aménagement.  

Des capteurs avaient d'ailleurs été installés pour mesurer les mouvements du sol dans de larges piliers enfouis dans les talus qui longent la chaussée. Entre fin mars et début avril, à Haudrecy, la terre avait tellement bougé que ces tubes se sont rompus. Le phénomène redouté s'est produit plus vite que prévu.  

Les experts prévoyaient qu'au moindre phénomène orageux ou pluvieux, le matériau se retrouverait sur la chaussée – Olivier Corp, chef de projet routier à la Direction interdépartementales des Routes du Nord  

Un mur de 21 000 tonnes pour retenir la colline

Des travaux ont donc été menés en urgence. Ils ont débuté fin septembre et viennent de s'achever. Un millier de blocs de béton préfabriqués de plus de 2 tonnes chacun forment désormais un mur de 3,20 mètres de haut et 3,20 mètres de large, au pied du talus. Il contient 19 000 tonnes de roche en provenance de Douzy. Le but est de mettre du poids au pied de la butte pour la contenir.   

Si les collectivités locales ont participé au financement de la construction de l'autoroute A304, ce chantier à un peu plus d'un million d'euros a été entièrement pris en charge par l'Etat. Les travaux définitifs le seront aussi.  

Les 31 km de l'autoroute A304 contournent vont de la frontière belge à l'autoroute A34 en contournant Charleville-Mézières
Les 31 km de l'autoroute A304 contournent vont de la frontière belge à l'autoroute A34 en contournant Charleville-Mézières © Radio France - Alexandre Blanc

Un nouveau chantier à venir pour tenter de régler le problème définitivement

De nouvelles mesures vont être effectuées afin d'étudier les mouvements du sol en toutes saisons. Cette étude servira à trouver une solution définitive. Un nouveau chantier débutera au plus tôt en 2021.  

En attendant, sur les 600 mètres qui longent le mur, dans le sens Belgique-Charleville, la circulation restera réduite sur une seule voie et limitée à 90 km/h. Les voitures, qui étaient jusqu'alors basculées dans l'autre sens de circulation, pourront de nouveau emprunter cette portion à compter du 27 novembre.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess