Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un nouvelle régulation de la vitesse en place depuis ce lundi sur l'A22

-
Par , France Bleu Nord

Depuis ce lundi 8 mars, un nouveau dispositif de régulation de la vitesse est installé sur l'autoroute A22, dans la métropole lilloise et dans le sens Belgique-France. Il permet en cas d'augmentation du trafic d'indiquer une diminution de la vitesse. Il sera étendu d'ici 2022 à d'autres axes.

Un dispositif similaire existe déjà sur l'A25
Un dispositif similaire existe déjà sur l'A25 © Maxppp - Pierre Heckler

Objectif : faire gagner du temps aux automobilistes et diminuer la pollution de l'air. C'est ce lundi 8 mars qu'a été mis en place un nouveau dispositif de régulation de la vitesse sur l'autoroute A22, sur 8 kilomètres, dans le sens Belgique-France, entre Neuville-en-Ferrain et Bondues

Il s'agit en fait de 4 portiques lumineux, qui indiquent la vitesse maximum à respecter. Limitée initialement à 110 km/h, elle peut être abaissée à 90 km/h aux heures de pointe, le matin et le soir, en cas d'une forte densité de trafic. Une vitesse de 70 km/h pourra également être demandée en cas d'accident et/ou de pic de pollution.

Ce dispositif est complété au niveau de la bretelle par un feu tricolore qui s'active en fonction du trafic et qui permet de ne pas plus encombrer l'autoroute. 

Bientôt sur l'A1 et sur l'A23

Installé sur le même principe depuis 2015 sur l'autoroute A25 dans le sens Dunkerque-Lille, ce dispositif a été jugé satisfaisant par la préfecture. Il a notamment permis de faire gagner 6 minutes aux automobilistes entre Méteren et le CHR de Lille, et de faire baisser de 15 à 20% les émissions de particules fines.

Cette régulation de la vitesse doit être mis en place sur l'autoroute A1, dans les deux sens, entre Dourges et Ronchin et entre Seclin et Ronchin, d'ici 2022. Ensuite, la préfecture veut aussi le mettre en place sur l'autoroute A23 dans le sens Valenciennes-Lille, mais elle veut d'abord trouver une solution pour le carrefour des 4 cantons, à hauteur de Villeneuve-d'Ascq, véritable "goulet d'étranglement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess