Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un peloton de 270 cyclistes à Annecy demande plus de place pour le vélo

-
Par , France Bleu Pays de Savoie
Annecy, France

Ils appellent ça une "vélorution" : un défilé de vélo dans les rues pour appeler citoyens et élus à mettre en avant la bicyclette. Ce dimanche, ils ont formé un peloton à Annecy, en Haute-Savoie, à l'initiative de plusieurs associations dont Roule & Co.

Plus de 270 vélos ont formé un vrai peloton dans les rues d'Annecy.
Plus de 270 vélos ont formé un vrai peloton dans les rues d'Annecy. © Radio France - Alexandre Berthaud

"C'est à la fois pour les citoyens, leur dire : prenez votre vélo, ça pollue moins. Mais aussi pour les élus, parce que beaucoup de cyclistes potentiels sont freinés par une mauvaise sécurité pour les deux roues". Annette Perrier, organisatrice de la vélorution, et conseillère municipale écologiste à Annecy, a résumé l'esprit de ce joyeux défilé de deux-roues non motorisés.

Pas facile de trouver où garer son vélo devant le local de Roule & Co, à Cran-Gevrier.
Pas facile de trouver où garer son vélo devant le local de Roule & Co, à Cran-Gevrier. © Radio France - Alexandre Berthaud

Plus de pistes cyclables

Ils étaient 270 à relier l'hôtel de ville à Annecy et le local de l'association Roule & Co à Cran, avant une collation entre défenseurs du vélo. Parmi eux trois amies, Laurette, Michèle, et Martine, discutent au soleil. "C'est vrai qu'il n'y a pas assez de pistes cyclables", regrette l'une, qui vient de s'acheter un vélo électrique.

"Et dès qu'il n'y en a plus, on ne se sent pas en sécurité, on sent que les voitures passent en priorité", ajoute une autre. Et la troisième de conclure : "parfois je monte même sur le trottoir, alors que je n'ai pas le droit".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Plus de sécurité

Car ce qui gêne le développement du cycliste c'est - au-delà du côté pratique - la sécurité. Selon Annette Perrier, un cycliste potentiel sur trois serait freiné par ce problème. Afin d'alerter la ville, les cyclistes ont bloqué quelques minutes la circulation en s'allongeant, rond-point Charles de Gaulle, à l'endroit même où un homme, à vélo, a perdu la vie il y a un mois.

L'association Roule & Co, mais aussi le collectif Grenelle des Transports et de la Qualité de l'Air, et Lac Pur Air Pur, organisaient cette vélorution.
L'association Roule & Co, mais aussi le collectif Grenelle des Transports et de la Qualité de l'Air, et Lac Pur Air Pur, organisaient cette vélorution. © Radio France - Alexandre Berthaud

Une histoire de culture

Mais, dans l'ensemble, les participants veulent surtout plus de budget pour le vélo, que ce soit dans l'agglomération annécienne ou dans le département. "Mais c'est vrai que l'hiver, ou quand il pleut, je ne vais pas tout le temps au travail à vélo", confesse Nicolas. Pour Frédéric, son voisin, tout est histoire de culture. "La météo dans les pays nordiques n'est pas meilleure, et pourtant tout le monde fait du vélo, car c'est intégré dans la culture, ils ont la priorité sur les voitures par exemple".

Et ce doux rêveur du cycle de conclure : "moi je rêve d'embouteillages de vélos ! "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess