Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un projet de sécurisation de la RD943 Loches-Cormery sera voté d'ici la fin de l'année

dimanche 23 juillet 2017 à 17:00 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Suite aux derniers accidents mortels sur la RD943 entre Tours et Loches, le Conseil Départemental a élaboré un projet de sécurisation de cet axe. Il sera présenté aux élus en octobre prochain.

Plusieurs pistes de travail seront présentées aux élus en octobre prochain
Plusieurs pistes de travail seront présentées aux élus en octobre prochain © Maxppp - Xavier Louvel

C'est la priorité du Conseil Départemental sur le dossier des routes. Il est devenu impératif d'accélérer la sécurisation de la RD943 entre Loches et Cormery. Pour se faire, un projet sera soumis aux élus et à la population concernée d'ici la fin de l'année. Sur cette portion de 20 kms, l'idée est de créer des zones de dépassements, de réaliser un rond point au lieu dit "café brûlé" à Reignac-sur-Indre et de stabiliser les bas côtés de la route pour apporter de la sécurité aux automobilistes.

L'axe Tours-Loches est emprunté par 10.000 véhicules chaque jour

Sur cet axe accidentogène qui est l'un des points noirs du département, fréquenté par environ 10.000 véhicules/jour, le département veut y apporter de la fluidité et de la sécurité. Plusieurs scénarios sont envisagés, et le département est bien décidé à agir.

Les travaux pourraient coûter entre 12 et 15 millions d'euros avec l'objectif d'une réalisation pour la fin du mandat en 2021

Avec une réalisation d'ici 2021, d'ici la fin du mandat de l'exécutif départemental. L'idée première est d'élargir la route entre Loches et Cormery sur la vingtaine de kilomètres, afin d'y faire des à-côtés stabilisés, sorte d'échappatoires pour garantir la sécurité aux automobilistes. Des sortes de bandes d'arrêt d'urgence en somme. Autre piste, créer des créneaux de dépassements (sur cette portion entre Loches et Cormery il n' y en a pas).

On ferait soit un créneau de dépassement de 1500 mètres dans chaque sens. Soit on en fait deux. L'idée est de pouvoir doubler en toute sécurité - Le vice-président en charge des infrastructures au Conseil Départemental Patrick Michaud

Les communes concernées seraient Cormery, le Sud d'Azay-sur-Indre, Chambourg-sur-Indre ou encore Courçay. Mais d'ici là un giratoire sera installé à Reignac au lieu dit "café brûlé" là où il est toujours difficile de couper la Départementale 943, un rond point prévu pour le printemps prochain. Mais avant sa réalisation, la route sera longue. Les élus et la population seront appelés à donner leur avis d'ici la fin de l'année, des rebondissements sont donc encore possibles.