Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un projet de train pour relier Barcelone à l'Andorre par la Cerdagne

-
Par , France Bleu Roussillon

Un projet de ligne ferroviaire entre Barcelone et la principauté d'Andorre a été présenté à la population et au gouvernement andorran. Il nécessiterait la construction d'une nouvelle voie ferrée entre la Cerdagne et la principauté, depuis l'actuelle ligne qui relie Barcelone à Latour-de-Carol.

 Le projet prévoit d'utiliser la ligne actuelle qui relie Barcelone à Latour de Carol par Puigcerda
Le projet prévoit d'utiliser la ligne actuelle qui relie Barcelone à Latour de Carol par Puigcerda © Radio France - Sébastien Berriot

Bourg-Madame, France

C'est un projet ferroviaire qui permettrait de relier Barcelone à l'Andorre en passant par la partie espagnole de la Cerdagne. Il vient d'être présenté officiellement à la principauté par un chercheur andorran de l'université polytechnique de Catalogne, Sebastià Mijares. Le projet est coûteux, mais la principauté qui cherche à se désenclaver pourrait être séduite. Le train pourrait permettre aux habitants de la Cerdagne de se rendre plus facilement à Andorre-la-Vieille pour aller faire les  courses.

Créer un nœud ferroviaire près de Puigcerda

L'Andorre est l'un des pays les plus enclavés au monde. Il n'y a pas d'aéroport, ni de train. L'idée est donc de mettre en place une liaison ferroviaire avec des trains directs entre Barcelone et la ville andorrane de Sant-Julia-de-Loria, tout près d'Andorre-la-Vieille. 

La première partie de la ligne fonctionne déjà, de Barcelone à la Cerdagne. Le projet prévoit donc la création d'un nœud ferroviaire un petit peu avant Puigcerda et la construction ensuite d'une voie ferrée sur une soixantaine de kilomètres, qui longerait le Serra del Cadi jusqu'à la Seu de Urgell en Espagne, et un terminus donc en Andorre.

Un projet séduisant pour la principauté

L'étude présentée à la population et au gouvernement andorran table sur plus de 360.000 passagers par an et quatre trains directs par jour : 2h45 de trajet depuis Barcelone, 30 minutes depuis la Cerdagne. Une idée séduisante pour l'Andorre qui verrait les touristes arriver directement au pied des magasins. 

Reste à savoir si la principauté est prête à payer l'investissement de 221 millions d'euros pour un train qui roulera en territoire espagnol. Le gouvernement andorran a fait savoir qu il allait étudier la question.

Ce projet vient s'ajouter à un autre : celui qui prévoit de construire un métro dans la montagne entre Porta dans les Pyrénées-Orientales et le village commercial  du Pas-de-la-Case en Andorre. Les études sont toujours en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu