Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un projet de voie verte sur l'ancienne ligne de chemin de fer entre Châteauroux et La Châtre

-
Par , France Bleu Berry

Trois intercommunalités et le département de l'Indre ont donné leur feu vert au projet de réaménagement de la voie ferrée entre Châteauroux et La Châtre. Elle serait transformée en une voie verte pour les cyclistes. Un projet qui ne fait pas l'unanimité.

Un panneau indiquant une piste cyclable (photo d'illustration)
Un panneau indiquant une piste cyclable (photo d'illustration) © Maxppp - Alex Baillaud / IP3 PRESS

Châteauroux, France

Et si la voie ferrée désaffectée entre Châteauroux et La Châtre devenait une voie verte ? La réflexion se concrétise de plus en plus. Un accord a été signé entre Châteauroux métropole, la Communauté de communes de La Châtre et Sainte-Sévère et celle du Val de Bouzanne (qui concerne Neuvy-Saint-Sépulchre). Une estimation de budget a été effectuée : pour aménager les 30 kilomètres de voie ferrée, cela coûterait entre 5 et 6 millions d'euros. "On est dans le cadre du développement des déplacements doux, que ce soit en terme de loisirs, de tourisme, et pour des déplacements domicile-travail", précise Jean Petitprêtre, maire du Poinçonnet et vice-président de Châteauroux métropole.

C'est un projet positif pour l'attractivité de ce territoire et du département en général", Jean Petitprêtre

Cette démarche écologique est également soutenue par le département de l'Indre. D'autant qu'il peut avoir un impact positif sur l'activité touristique du territoire. "C'est un projet qui peut être structurant sur le plan touristique et sur le plan économique", indique Jean Petitprêtre. Rien n'est acté pour l'instant. Il faut encore l'accord de la SNCF, qui a été contacté par courrier mais qui n'a pas encore donné de réponses. Les travaux pourraient commencer en 2021, c'est en tout cas le souhait des porteurs du projet.

Le projet ne fait pas l'unanimité, malgré tout. Ainsi, au sein du Club des amis cyclos de Châteauroux, plusieurs membres regrettent qu'un tel investissement ne soit pas alloué à la construction de nouvelles pistes cyclables. "On a déjà des petites routes de campagne, on n'est pas obligés d'aller aménager une voie ferrée. Quand on prend le vélo, on ne se sent pas toujours en sécurité. On est frôlés par des voitures, par des camions", témoigne Chantal Aucuit.