Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un rassemblement à Montivilliers contre l'arrivée du tramway, appelé à remplacer le TER

L'opposition au Conseil municipal organise un rassemblement ce lundi soir à Montivilliers contre le projet de troisième ligne de tramway, qui remplacerait la ligne SNCF actuelle. Le temps de trajet pour rallier le Havre serait beaucoup plus long.

Le projet de troisième ligne de tramway a été présenté en juin par la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.
Le projet de troisième ligne de tramway a été présenté en juin par la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole. © Maxppp - OLIVIER BOITET

Montivilliers, France

Nous n'en sommes qu'au stade du projet, mais l'opposition municipale s'organise déjà contre la possible arrivée du tramway à Montivilliers (Seine-Maritime). Un rassemblement est prévu ce lundi devant l'hôtel de ville pour protester contre le projet de troisième ligne de tram, présenté en juin dernier par la communauté d'agglomération Le Havre Seine Métropole.

Temps de trajet "triplé"

"Aujourd'hui le Havre est à 17 minutes de Montivilliers en TER, 27 minutes de Rolleville. Demain, avec 19 stations de tram, le temps pour faire le trajet du Havre à Montivilliers serait triplé", assure Aurélien Lecacheur, conseiller municipal d'opposition PCF et secrétaire départemental du PCF 76.

"Un tramway roule à une vitesse de 19 km/h en comptant les arrêts, il y a 14,5 kilomètres de ligne prévu, le temps de trajet ne peut pas être inférieur à 45 minutes", poursuit l'élu, répondant à la communauté d'agglomération qui estime à 26 minutes le futur temps de trajet.

Aurélien Lecacheur dénonce aussi le flou entretenu par les porteurs du projet sur la fréquence de passage du tram, soulignant qu'une pétition a été lancée pour s'opposer à l'arrivée du tram. "Le sens de l'histoire c'est d'ouvrir la voie ferrée qui relie Rolleville au Havre vers Criquetot-l'Esneval, poursuit l'élu PCF. Les voies existent, il suffirait de les rénover, ça coûterait beaucoup moins cher que les 310 millions d'euros annoncés pour le tramway."

Choix de la station

France Bleu