Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un "RER Basque" à l'horizon 2030 ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

La région Nouvelle-Aquitaine et le Syndicat des Mobilités du Pays Basque Adour se sont mis d'accord pour lancer une étude qui pourra permettre de réorganiser les missions TER et leur exploitation et développer le transport péri-urbain.

Bientôt un RER au Pays Basque ?
Bientôt un RER au Pays Basque ? © Radio France - Aurélien Accart

Pays Basque, France

Un RER au Pays Basque ? Le terme peut faire sourire ou effrayer. On a forcément en tête le modèle de région parisienne avec de nombreux arrêts, plein à craquer de voyageurs et  une fréquence soutenue pour permettre aux habitants des périphéries à se rendre dans Paris. Il s'agirait donc de lancer ici un modèle de RER basé sur l'actuel système de TER, mais avec une fréquence plus soutenue qu'actuellement.

"On n'aurait pas la même fréquence qu'à Paris" tempère déjà Renaud Lagrave, vice-président de la région Nouvelle Aquitaine en charge notamment des infrastructures et des transports.

Une étude lancée

Pour le moment, le projet ne fait que commencer, il s'agit d'une étude, lancée en partenariat avec le Syndicat des Mobilités du Pays Basque Adour. L'idée de cette étude c'est à terme de créer un service ferroviaire périurbain. Elle va sonder les besoins éventuels dans l'agglomération, les investissements nécessaires, notamment en matière d'infrastructures. L'étude permettra également de déterminer les arrêts qu'il sera nécessaire de déplacer ou même de créer. On pense par exemple à la gare de Bidart, fermée depuis des années.

"On veut qu'un train puisse exploiter tout le réseau, et ne s'arrête pas forcément à Bayonne, le tout avec une plus grande fréquence en fonction des besoins", explique Renaud Lagrave, vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine. Les résultats de l'étude sont attendus en 2020, afin de permettre une feuille de route pour 2025 et 2030.

Le TER en format TER pourrait desservir plus d'arrêts, avec une fréquence plus soutenue - Aucun(e)
Le TER en format TER pourrait desservir plus d'arrêts, avec une fréquence plus soutenue - Région Nouvelle-Aquitaine
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu