Transports

Un serpent d'acier pour creuser la seconde ligne de métro à Rennes

Par Céline Guétaz, France Bleu Armorique jeudi 10 juillet 2014 à 13:17

Le tunnelier
Le tunnelier © Radio France - Celine Guetaz

Le tunnelier allemand creusera le tunnel de la seconde ligne de métro de Rennes à partir de janvier 2015. Il réalisera en moins de 3 ans un tunnel de 8kms de long par 25mètres de fond pour traverser la ville de Rennes d’Ouest en Est.

Ce tunnelier allemand, actuellement en phase finale de montage, est un outil aux dimensions impressionnantes, un véritable serpent d’acier de 86 mètres de long, 9m44 de diamètre.

Monté puis démonté dans l’usine allemande de Herrenknecht à Shwanau, il sera transféré à Rennes cet été par camion en pièces détachées.

Il arrivera entre la mi aout et la mi septembre, par 70 camions, dont certains en convoi exceptionnel. Il sera monté à la Courrouze dans le puît actuellement en cours de construction.

La roue de coupe - Radio France
La roue de coupe © Radio France - Celine Guetaz

Le tunnelier travaillera ensuite 24h/24h et 7jours/7 par 25 à 30 mètres de fond, plus profondément que pour la premier ligne de métro. Les habitants ne ressentiront rien pourtant, le tunnelier avancera bel et bien de 10cm par heure.

Aux commandes de l’engin un pool de 4 pilotes, une quinzaine d’hommes à bord… et 875 tonnes/ heure de déblais à évacuer. Sur le tracé de 8kms, il y a des pentes, des courbures, et une géologie délicate pour relier les 9 lignes de la seconde ligne de métro.

L'avant du tunnelier - Radio France
L'avant du tunnelier © Radio France - Celine Guetaz

Ce tunnelier acheté 10 millions d’euros aura un nom, comme celui qui a creusé la première ligne (il s’appelait Perceval) et les habitants de Rennes métropole seront invités à la rentrée à voter pour l’un des 5 noms proposés par les élus de la métropole. On ne connaît pas encore les propositions de noms.

La seconde ligne de métro sera mise en service en 2019.

Reportage dans l'usine allemande

Une prouesse technologique