Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Transports

VIDÉO - Un train-usine géant pour remplacer 49 km de voie ferrée entre Toulon et Marseille

dimanche 10 mars 2019 à 17:36 Par Corrine Blotin, France Bleu Provence

Depuis début janvier, chaque nuit, un "train-usine", véritable usine roulante, intervient sur la voie ferrée entre Marseille et Toulon. Quelque 49 kilomètres de voie vont être ainsi renouvelés avant la fin avril. Un chantier d'un montant de 70 millions d’euros financé par SNCF Réseau.

Le train -usine intervient sur les voies entre Toulon et Marseille entre 22h et 6h
Le train -usine intervient sur les voies entre Toulon et Marseille entre 22h et 6h © Radio France - Corrine Blotin

Marseille, France

Depuis le 2 janvier, cet  énorme chantier de près de quatre mois mobilise  500 personnes et traverse 16 communes. Au total, 75.000 tonnes de ballast seront renouvelées, 79.000 traverses changées. Des travaux indispensables pour Jacques Frossard, directeur territorial de SNCF Réseau : "C'est véritablement un chantier qu'il fallait faire, le réseau n'est pas en très mauvais état mais a vieilli, 30, 40, 50 ans, c'est tout le réseau qu'il faut renouveler, à raison de 1.500 kilomètres par an... soit environ un 60e du réseau, sans compter les ponts, les viaducs, les tunnels, beaucoup d'autres chantiers à faire au même moment.. "

Un train-usine de 750 mètres de long

Chaque nuit, après le dernier train commercial du soir et avant le premier du matin, c’est un véritable ballet qui commence pour amener sur zone ce train-usine, stocké à La Seyne et Carnoules. Une quinzaine d’engins au total sur 750 mètres de long qui permettent de remplacer à la fois les traverses et les rails. Une sorte de chaîne de montage qui avance en continu et parcourt 800 mètres par nuit. Mais derrière les machine, il y a des hommes : "400 personnes travaillent chaque nuit et une centaine la journée pour préparer le train-usine et toute la logistique", précise Catherine Chauvin, directrice des opérations. 

Une course contre la montre chaque nuit

Les travaux s'effectuent de nuit pour limiter l'impact sur la circulation des trains, mais compte tenu de l'énorme logistique, l'acheminement du matériel, la mise en sécurité, etc, le temps de travail effectif n'est que de trois heures, soit 800 mètres de voie renouvelés par nuit.

"Il faut ensuite tout remettre en place, explique Catherine Chauvin. Vers 3h du matin, 4h au maximum, le train-usine doit rentrer en base arrière à La Seyne et Carnoules pour que la  circulation commerciale puisse être remise en route, et que les premiers trains redémarrent à 6h comme prévu." Jusqu'au soir, 22h30, heure à laquelle ce spectaculaire chantier reprendra sa place. pour la nuit. 

 800 mètres de voie sont remplacés intégralement (ballast, traverses, rail) chaque nuit - Radio France
800 mètres de voie sont remplacés intégralement (ballast, traverses, rail) chaque nuit © Radio France - Corrine Blotin