Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un tricycle utilitaire et pendulaire fabriqué en Soule et en Béarn

C'est un vélo à trois roues. Un tricycle pendulaire destiné d'abord aux entreprises et dans un deuxième temps aux particuliers. C'est un vélo cargo fabriqué en Béarn et en Soule. Son nom : le VUF, comme Vélo Utilitaire Français.

L'un des fondateurs de VUF, Thomas Chenut
L'un des fondateurs de VUF, Thomas Chenut © Radio France - Jacques Pons

Mauléon, France

Trois roues, un plateau avant et un plateau arrière. Le VUF (vélo utilitaire français) est avant tout destiné aux entreprises souhaitant transporter écologiquement des marchandises. Ce VUF est adapté par ses concepteurs pour le transport de gros volumes. Pour les fondateurs de la société VUF, les frères Thomas et Anthony Chenut : "on est une alternative à la voiture"

Les arguments (de poids et de volume) du VUF selon Thomas Chenut

L'un des modèles de la société VUF - Radio France
L'un des modèles de la société VUF © Radio France - Jacques Pons

Comme la plupart des appareils de ce type, le tricycle est doté d'un moteur électrique (Shimano 250 watts). Le choix de cette puissance permet l'utilisation du VUF sur les voies cyclables et les couloirs d'autobus. Avantage stratégique pour arriver directement au plus près des commerces du centre-ville. 

Modèle "protecteur"  - Radio France
Modèle "protecteur" © Radio France - Jacques Pons

Sur le plan de la mécanique, une double chaîne de transmission réduit de moitié l’effort du pédaleur. Mais la principale innovation de ce VUF est son système de roues pendulaires. En permettant aux roues de pencher quand on tourne, ce système corrige les dévers dans les tournants. L'avantage est que la charge transportée demeure stable en toute circonstances. 

Derrière cette création, une histoire qui débute en 2014 à Toulouse avec la société "Recyclette" lancée par Thomas Chenut. Le but de cette entreprise, récupérer les huiles de friture usées des restaurants du centre-ville grâce au vélo. Sauf qu'à l'époque aucun appareil n'est vraiment adapté à ce type de transport. Thomas Chenut testera une vingtaine de modèles. Aucun ne convient. tous comportent des défauts.

Le système de double chaîne de transmission - Radio France
Le système de double chaîne de transmission © Radio France - Jacques Pons

En 2016, les deux frères réfléchissent à une solution. Elle passera par la conception d'un vélo cargo pensé exclusivement pour le transport d'objets lourds. Le projet est amélioré par des ingénieurs et des ergothérapeutes. Les deux béarnais souhaitent aussi que cet engin soit produit en France, d'ou le nom de la société. 

Le VUF avec un charriot - Radio France
Le VUF avec un charriot © Radio France - Jacques Pons

Finalement, le cadre du VUF est produit à Serre-Castet et l'assemblage complet est réalisé par six employés à Mauléon (après que le groupe souletin Lophitz soit entré dans le capital de la toute jeune société). Thomas Chenut souhaitait l'aide d'une entreprise travaillant dans le secteur aéronautique. Les deux Béarnais s'installent donc dans la capitale souletine fin 2017. Après un an de tests, le vélo est fin-prêt.

Les différents modèles de VUF - Radio France
Les différents modèles de VUF © Radio France - Jacques Pons

Aujourd'hui, la société VUF s'attaque aux marchés dans tous les secteurs. Parmi ses pistes, Véolia (transport de matériel), la SNCF (transports dans ses bases logistiques), Indigo wheels (transport de vélos) ou encore un sous traitant d'Amazon (pour la livraison de colis). 

"Le VUF est cinq fois moins cher qu'une camionnette à moteur thermique" Selon Thomas Chenut le coût de la maintenance de ses vélos atteint 2 centimes par kilomètre. "Nos vélos sont faits pour une utilisation intensive" "en dehors des pneus et des batteries, ils utilisent très peu de consommables".

Les frères Chenut, Anthony (à gauche) et Thomas (à droite) - Radio France
Les frères Chenut, Anthony (à gauche) et Thomas (à droite) © Radio France - Jacques Pons

Autre argument massue employé par les deux frères : un livreur dans un camionnette classique passe en moyenne 40% de son temps dans les bouchons. 30% de ces personnes sont obligées de livrer leurs colis à pied en raison du manque de place pour les voitures dans les centres-villes. Le VUF est donc totalement indiqué pour arriver devant le commerce à livrer, même dans une rue piétonne.

Double phares à l'avant - Radio France
Double phares à l'avant © Radio France - Jacques Pons

Le prix de base d'un VUF est 6500 € HT. Avec un chariot supplémentaire et autres accessoires le prix peut grimper jusqu'à 9500 €. La société vend directement ses vélos mais propose aussi des solutions de leasing ou location de longue durée.

Dans l'atelier de montage - Radio France
Dans l'atelier de montage © Radio France - Jacques Pons

Anthony Chenut, l'un des fondateurs de la société VUF

Pour les mois à venir, la société VUF envisage aussi de concevoir un vélo cargo pour la famille. L'engin pourrait transporter un parent et deux enfants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu