Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une action de sensibilisation à la sécurité au passage à niveau de Jonches

jeudi 26 avril 2018 à 16:38 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

En attendant la suppression du passage à niveau de Jonches, près d’Auxerre (Yonne), SNCF Réseau et la préfecture de l'Yonne organisaient, jeudi matin, une action pour sensibiliser les automobilistes au code de la route.

L'opération de sensibilisation à la sécurité a duré de 7h30 à 13h
L'opération de sensibilisation à la sécurité a duré de 7h30 à 13h © Radio France - Delphine Martin

Jonches, Auxerre, France

Voitures, camions, motos, camping-cars… le ballet des véhicules qui franchissent le passage à niveau de Jonches sur la route Nationale 77 est quasiment discontinu. On estime que 15.000 véhicules y passent chaque jour, avec des pointes à 1500 véhicules par heure, dont 12% de poids lourds.

Avec leurs gilets jaune ou orange et leurs prospectus, des agents de la SNCF et des intervenants de sécurité routière rappellent quelques gestes de bon sens aux usagers de la route. Des règles simples à respecter à l’approche d’un passage à niveau : "ralentissez, arrêtez-vous avant le feu dès qu’il clignote au rouge, ne vous arrêter jamais sur la voie ferrée, même (surtout !) en cas de ralentissements".

" 98% des accidents aux passages à niveau sont liés au comportement des conducteurs et au non-respect du code de la route. Et n'oubliez jamais qu'à 90 km/h, il faut 800 mètres pour qu'un train s'arrête", ajoutent les agents de la SNCF.

Radars : deux flashs par jour l'an dernier

S’arrêter quand le feu clignote ? Ça parait évident et pourtant, les deux radars de franchissements installés autour de ce passage à niveau ont flashé 733 fois l’an dernier, soit deux fois par jour en moyenne. Et depuis le début de cette année, on a déjà comptabilisé une bonne centaine de flashs. 

Les automobilistes sont pressés mais plutôt réceptifs. Certains assurent d’ailleurs que ce passage à niveau leur fait un peu peur, « depuis les accidents.» En début d’année, deux personnes sont mortes sur ce passage à niveau, classé comme dangereux, après la collision  entre une voiture et un train, le 14 janvier dernier

Le passage à niveau fonctionne correctement selon la SNCF

Depuis l'accident mortel de janvier, plusieurs personnes ont signalé un mauvais fonctionnement du passage à niveau. Et pourtant, il marche comme il faut, assure-t-on à la SNCF. Il faut simplement que les automobilistes respectent le code de la route : "ce passage à niveau remplit toutes les conditions réglementaires", répète Jérôme Grand, directeur territorial de SNCF Réseau en Bourgogne Franche Comté.  

15 000 véhicules traversent le passage de Jonches chaque jour, en moyenne.  - Radio France
15 000 véhicules traversent le passage de Jonches chaque jour, en moyenne. © Radio France - Delphine Martin

"Nous avons en outre installé un certain nombre de dispositifs pour le sécuriser encore plus, notamment un radar de franchissement et un ralentissement à 30 km/h. Donc il était important de sensibiliser tous les usages de la route. Quand un automobiliste respecte le code de la route, quand il s’arrêt au feu rouge, il n’y a aucun danger ", ajoute Jérôme Grand.

Une réunion vendredi sur la suppression du passage à niveau

La suppression de ce passage à niveau est envisagée, mais pas avant 2021. En attendant ces travaux, la SNCF a voulu faire taire les rumeurs et les psychoses infondées.L'opération de sécurité routière s'est achevée vers 13 heures. De nombreux élus avaient fait le déplacement : notamment le maire d'Auxerre et le président du conseil départemental. Le préfet de l'Yonne, qui était également sur place avec ses services, a réaffirmé sa volonté de supprimer ce passage à niveau. Il recevra justement les différents élus concernés vendredi matin, pour faire le point, en particulier, sur le tracé de la future déviation.

Jonches, dans l'Yonne - Radio France
Jonches, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla