Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une association pour défendre la ligne SNCF Volvic - Le Mont Dore

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

L'association des élus et des citoyens pour la défense de la ligne ferroviaire Volvic - Le Mont Dore a été créée le 13 novembre dernier. Elle se donne pour mission de sauver cette ligne en sursis.

La ligne à l'entrée de la gare de Volvic
La ligne à l'entrée de la gare de Volvic © Radio France - Emmanuel Moreau

Les trains de voyageurs (un unique aller-retour par jour dans les derniers temps) ont été supprimés subrepticement par la SNCF il y a cinq ans déjà. Depuis, seul un train de fret subsiste pour desservir trois fois par semaine l'usine des eaux du Mont Dore. Il permet de transporter 40% de la production de l'usine en passant par le triage clermontois des Gravanches. 

Mais la SNCF a menacé de suspendre la ligne, en mauvais état faute d'un entretien suffisant. Ce sont les collectivités locales qui sont venues à son secours en apportant 400.000 euros pour réaliser des travaux urgents. Ils permettent de maintenir la ligne en service jusqu'à la fin de l'année 2021 mais SNCF Réseau fermera la ligne dans un an faute de nouveaux financements et de nouveaux travaux.

Des wagons ou des camions

Pas question donc de laisser la compagnie ferroviaire abandonner une ligne supplémentaire dans un Massif Central déjà bien déserté par le rail. Des habitants de La Bourboule ont lancé une pétition l'été dernier et les élus du Sancy ont pris le relais. Ils se sont donc rassemblés pour créer cette association apolitique, qui rassemble des élus de gauche et de droite. La présidente est l'ancienne député écologiste Danielle Auroi et le président d'honneur le sénateur LR Jean-Marc Boyer. 

Ils ne veulent pas que la disparition du train se traduise par 30 camions de plus chaque jour dans la traversée de Murat-le-Quaire, alors que la D219 est déjà largement fréquentée. A l'heure où le gouvernement veut favoriser le rail pour lutter contre le réchauffement climatique, la ligne Volvic - Le Mont Dore est emblématique des choix politiques. 

L'association a notamment prévu d'aller frapper à la porte de l'Union Européenne pour tenter de sauver cette ligne, de maintenir le train de fret et pourquoi pas de trouver d'autres trafics. Par exemple le retour des trains de voyageurs ou bien trouver un autre trafic de marchandises: l'usine des eaux de Laqueuille est implantée tout près de la ligne et la plateforme pour la desservir existe, il ne reste pratiquement plus qu'à poser la voie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess