Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une association voit le jour en soutien au projet d'autoroute entre Limoges et Poitiers

lundi 18 juin 2018 à 19:09 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

La CCI de la Haute-Vienne, la chambre des métiers et la chambre d'agriculture viennent de lancer l'association "A147 Grand Ouest". L'idée étant de militer pour la création d'une autoroute concédée entre Limoges et Poitiers. Un projet déjà soutenu par 1 400 chefs d'entreprise.

Entreprises, fédérations et associations d'usagers de la route ensemble pour défendre le projet d'autoroute entre Limoges et Poitiers
Entreprises, fédérations et associations d'usagers de la route ensemble pour défendre le projet d'autoroute entre Limoges et Poitiers © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

La Chambre de commerce et d'industrie, la chambre d'agriculture et la chambre des métiers de la Haute-Vienne ont officialisé ce lundi la création de l'association "A147 Grand Ouest". Leur but étant de convaincre l'état du bien fondé du projet d'autoroute concédée qu'ils appellent de leurs vœux entre Limoges et Poitiers. Alors que le projet de barreau LGV semble mort né, "il n'y a plus de temps à perdre" selon Pierre Massy, le président de la CCI. Le texte de la loi mobilité sera discuté au parlement à la rentrée prochaine.

Les membres fondateurs de l'association, rejoints par de nombreuses fédérations professionnelles (CPME, Medef, UIMM, BTP87, transporteurs...) espèrent rencontrer la ministre des transports Elisabeth Borne. Elle a déjà dit non à ce sujet mais elle doit venir le 29 juin à Limoges. Ils espèrent la rencontrer à cette occasion pour lui faire changer d'avis. Un enjeu majeur à leur yeux dans le cadre du désenclavement du Limousin. 

1 400 chefs d'entreprise soutiennent le projet d'autoroute Limoges-Poitiers

Cette initiative a déjà reçu le soutien de 1 400 chefs d'entreprise de la Haute-Vienne. L'entreprise Legrand était d’ailleurs représentée lors de la conférence de presse organisée dans les locaux de la CCI. Pour elle comme pour les autres acteurs économiques, l'ouverture vers l'ouest de la France est très importante. Sans oublier la sécurité routière. Aujourd'hui, la RN147 est la 3e route la plus dangereuse de France au kilomètre et la plus meurtrière du Limousin.  D'ailleurs, ce projet d'autoroute a aussi le soutien de l'Automobile Club et des Motards en colère. 

Une autoroute dont le coût est estimé à environ 900 millions d'euros pour 12 ans de travaux, sans que l'état n'ait à remettre d'argent selon l'association qui demande juste le respect du contrat de plan état région. Celui-ci prévoit environ 200 millions d'euros de travaux sur certaines portions de la RN147 en Haute-Vienne et dans la Vienne. Des portions qui pourraient intégrer le tracé de l'autoroute. Sachant qu'environ 700 millions d'euros seront nécessaires pour construire les quelques 80 kilomètres restants afin de sécuriser l'ensemble de l'axe. Une somme qui serait prise en charge par les péages et non par l'Etat. Reste à convaincre les décideurs politiques.