Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une automobiliste interpellée avec un taux d'alcoolémie de plus de 4 grammes près d'Auch

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Sur une petite route du Gers mercredi, les gendarmes sont appelés sur une banale sortie de route. La conductrice, indemne, présente un taux d'alcoolémie ahurissant : 4,53 grammes par litre de sang. Et dans son véhicule, un enfant.

L'éthylomètre des gendarmes n'a pas pu calculé le taux de l'automobiliste.
L'éthylomètre des gendarmes n'a pas pu calculé le taux de l'automobiliste. © Radio France - Annaïg Haute

Barran, France

Ce mercredi 11 décembre, la brigade territoriale d'Auch est appelée pour une sortie de route : une voiture qui a visiblement raté un virage et a fini dans un champ. Les occupants de la voiture ne sont pas blessés. Mais très vite en arrivant sur les lieux de l'accident, sur la commune de Barran à l'ouest d'Auch, les gendarmes constatent que la conductrice est ivre. 

L'éthylotest incapable de mesurer une telle alcoolémie

Ils présentent l'éthylotest à cette femme de 41 ans, domiciliée dans le département. L'appareil s'affole, il ne peut afficher le taux d'alcoolémie. Ce sont donc les pompiers qui procèdent à la prise de sang. En attendant les résultats, et l'accident n'étant que matériel et n’impliquant pas d'autres usagers de la route, l'automobiliste est laissée libre avec son petit garçon de cinq ans. Ça n'est que ce jeudi matin que le laboratoire a communiqué aux gendarmes les résultats de la prise de sang : 4,53 grammes d'alcool par litre de sang, soit neuf fois le taux autorisé. Elle pourrait donc être poursuivie pénalement.

On considère habituellement qu'un individu qui présente un taux d'1,5 gramme a 30% de risque de faire un coma éthylique. Un taux d'autant plus étonnant qu'il s'agit d'une femme, qui certes doit avoir de sérieux problèmes d'imprégnation alcoolique. Le "record" de France d'alcoolémie relevée revient à un homme d'une quarantaine d'années à Avignon en 2013, avec plus de 11 grammes mais il ne conduisait pas. En 2005, dans l'Ain, un automobiliste de 37 ans avait été arrêté au volant avec 9,7 grammes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu