Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une dizaine de ponts nécessitent des travaux urgents en Lorraine et Alsace selon la DIR Est

jeudi 16 août 2018 à 17:49 - Mis à jour le vendredi 17 août 2018 à 11:46 Par Cédric Lieto, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Dans quel état sont les ponts que nous empruntons chaque jour en voiture ? Sur les 12.000 ponts installés sur des routes nationales non concédées en France, un sur trois doit subir des réparations et 7% présente un risque d'effondrement à terme. La DIR Est a identifié une dizaine de points noirs.

Plusieurs ponts nécessitent des travaux urgents sur l'A31 selon la DIR Est
Plusieurs ponts nécessitent des travaux urgents sur l'A31 selon la DIR Est © Maxppp - Alexandre Marchi

Nancy, France

Quelques jours après la catastrophe de Gênes, l'attention se porte sur l'état des infrastructures routières en France, et notamment des ponts.  Selon un rapport remis au gouvernement, sur les 12.000 ponts du réseau national non concédé à des sociétés d'autoroute, un tiers doit subir des réparations et 7% présentent un risque d'effondrement à terme si rien n'est fait.

Qu'en est-il chez nous ? En Alsace, Lorraine et Franche-Comté, la DIR Est entretient 1700 ponts environ mais a identifié une dizaine de points noirs. Des ponts qui nécessitent des travaux de structure urgents à l'image de celui de Richemont en Moselle, et du viaduc de Frouard, tous deux réparés cet été sur l'A 31. Des travaux qui devront être suivis d'autres réparations dans les mois ou années à venir.

La liste des ouvrages classés "3U" par la direction des routes 

Les ouvrages classés "3U" par la direction des routes sont ceux qui souffrent d'atteintes structurelles et doivent être réparés rapidement, dans un délai d'un an à quatre ou cinq ans. Il n'y en a pas en Franche-Comté.

  • Viaduc de Belleville sur A31 (Meurthe-et-Moselle) : étude en cours
  • Viaduc d'Autreville sur A31 (Meurthe-et-Moselle) : travaux réalisés en 2017, autres travaux lourds à prévoir
  • Viaduc de Frouard sur A31 (Meurthe-et-Moselle) : travaux 2017 et 2018
  • Buse d'Atton sur A31 (Meurthe-et-Moselle) : travaux 2019
  • Pont sur RN 135 à Tronville-en-Barrois (Meuse) : étude en cours
  • Pont des Charbonniers sur RN 66 à Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges) : étude en cours, limité en tonnage
  • Viaduc de Rosbruck sur A320 (Moselle) : travaux 2019
  • Ouvrage à Metz centre sur A31 : étude en cours
  • Ouvrage à Richemont sur A31 (Moselle) : travaux en août et septembre 2018
  • Buse sur A35 Saint Hippolyte (Alsace) : travaux 2019

Visites annuelles

Chaque année, tous les ponts sont vérifiés, avec une visite poussée tous les trois ans explique la DIR Est. Aujourd'hui, la question de l'entretien des ponts est prise très au sérieux selon Rafael Ortiz, responsable des ouvrages d'art à la DIR Est : 

Il y a eu une prise de conscience qui n'est pas si ancienne, qui se base sur un audit d'un cabinet étranger. La centrale a fait prendre conscience que l'état se dégradait. Il y a quinze ans, il y avait besoin de moins de crédits puisque les ouvrages étaient plus récents. Il y avait besoin de monter en puissance, ce qui est en cours depuis deux ou trois ans."

Cette année, huit à neuf millions d'euros sont dépensés, ce qui permet de s'attaquer à certains ouvrages avant même que ce ne soit urgent. Une trentaine de ponts seront réparés : des structures souvent construites dans les années 70 ou 80, qui souffrent du passage des véhicules mais aussi de la corrosion à cause du sel déposé en hiver.