Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Des pancartes choc pour inciter à lever le pied dans le Pithiverais

-
Par , France Bleu Orléans

Dans le village d'Acquebouille, à l'ouest de Pithiviers, des habitants n'en peuvent plus des vitesses excessives dans le bourg. Ils ont eux-mêmes installé des pancartes à l'entrée avec des slogans percutants.

Une des pancartes visibles à l'entrée du village d'Acquebouille
Une des pancartes visibles à l'entrée du village d'Acquebouille © Radio France - Patricia Pourrez

"Roulez plus vite, il reste encore des enfants à tuer" : voilà ce qu'on peut lire sur des pancartes en carton installés à l'entrée d'Acquebouille, petit village de 150 habitants, près d'Outarville. La phrase peut choquer et "c'est tant mieux" explique Julie, une habitante du bourg, qui soutient cette campagne de prévention un peu particulière. 

On a peur pour nos enfants !

Depuis des années, dans ce village traversé par la départementale 97 qui va d'Orléans à Etampes, rares sont les véhicules qui respectent les 50 km/heure en passant dans le bourg. " Pour nous, c'est un vrai souci" assure Stelly, mère de famille. " On a peur notamment pour nos enfants qui vont prendre le bus sur le bord de la route. Il y a beaucoup de voitures et de camions sur cet axe et ça roule très vite le matin comme le soir. Je fais parfois le gendarme pour faire traverser mes enfants qui vont simplement chez la voisine en face"

L'entrée du village en arrivant du Nord  - Radio France
L'entrée du village en arrivant du Nord © Radio France - Patricia Pourrez

Il y a quelques semaines, fatigués des excès de vitesse en série, un groupe de voisins et d'amis a donc décidé de passer à l'acte en installant ces pancartes aux deux entrées du bourg. " C'est une idée que j'ai trouvé dans le village de ma grand-mère" explique Julie, " le but, c'est bel et bien de choquer les automobilistes, qu'ils ralentissent en voyant écrit en gros le terme enfants à tuer". 

Après la campagne choc, des aménagements ?

Mais, pour ces habitants, le combat ne s'arrête pas là. Ils ont aussi interpellé le maire d'Outarville dont dépend Acquebouille ainsi que le Conseil Départemental du Loiret, responsable des routes. " On veut des aménagements pour faire ralentir les gens" insiste Stelly. " Pourquoi pas un radar ou en tous cas remettre en état le seul feu tricolore du bourg qui est hors service depuis des années ?" En revanche, la route départementale 97 étant réservée aux convois exceptionnels, il n'est pas envisageable d'installer des dos d'âne ou des chicanes. Une réunion devrait avoir lieu prochainement en mairie d'Outarville. De son côté, le département est déjà venu sur le terrain effectuer des comptages pour établir un diagnostic de la situation. 

Reportage à Acquebouille.. au bord de la D97

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu