Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ile-de-France : un enfant de 4 ans et trois jours verbalisé dans le RER A

lundi 15 avril 2019 à 17:13 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Un enfant de 4 ans et trois jours a été verbalisé dans le RER A parce qu'il voyageait sans ticket. C'était le samedi 26 janvier 2019 mais on ne l'apprend que ce lundi. Après une réclamation des parents, la contravention de 100 euros a été annulée, indique le service de communication de la RATP.

Les transports en commun sont gratuits jusqu'à l'âge de 4 ans.
Les transports en commun sont gratuits jusqu'à l'âge de 4 ans. © Maxppp - Alexis Sciard

Les parents d'un enfant de 4 ans et trois jours, qui avait été verbalisé pour avoir voyagé sans titre de transport dans le RER A, n'ont pas payé l'amende de 100 euros infligée par un agent de la RATP à Marne-la-Vallée-Chessy (Seine-et-Marne). Stupéfaits, les parents avaient fait une réclamation et la RATP a annulé la contravention, précise le service de presse de la régie de transport.

Pour bénéficier de la gratuité, les enfants doivent avoir moins de 4 ans. L'enfant était donc trop vieux de trois jours. Les contrôleurs de la RATP avaient décidé ce jour-là d'appliquer le règlement à la lettre. Ils ont verbalisé l'enfant. C'était le samedi 26 janvier 2019 mais on ne l'apprend que ce lundi.

Le règlement indique que les transports en commun de la RATP sont gratuits "jusqu'à quatre ans" autrement dit jusqu'à trois ans et 364 jours. Les enfants de quatre à dix ans payent un ticket demi-tarif.