Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une expérimentation nationale de la SNCF sur la ligne Belfort-Delle

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La SNCF expérimente sur la ligne Belfort-Delle un système de vidéosurveillance. Le but, c'est de comparer, dans le cadre d'une enquête nationale, l'impact des caméras sur les automobilistes à l'approche des passages à niveaux. Leur mise en place sur la ligne terrifortaine coûte 400.000 euros.

Les caméras sont installées sur six des 13 passages à niveau de la ligne Belfort-Delle.
Les caméras sont installées sur six des 13 passages à niveau de la ligne Belfort-Delle. © Radio France - Emmanuel Moreau

Belfort-Delle est l'une des trois lignes ferroviaires choisie par la SNCF dans le cadre d'une expérimentation nationale sur la vidéosurveillance. Des caméras ont ainsi été installées sur six des 13 passages à niveaux de la ligne, très décriée depuis sa réouverture.

Un outil de prévention

Cette initiative a été lancée en janvier 2020 pour analyser l'impact de ces caméras sur les usagers de la route. La SNCF va comparer les comportements des automobilistes, motards ou cyclistes face à un passage à niveau, quand il y a un dispositif de vidéosurveillance ou non. Le réseau ferroviaire en tirera alors des enseignements sur l'intérêt de développer un tel dispositif.  L'enquête doit se terminer à la mi 2021.

Il s'agit donc d'un outil de prévention. "Grâce à l'image nous avons une vision instantanée de ce qui se passe sur le passage à niveau, on sait qu'être filmé ça peut être un élément du dissuasion vis-à-vis des incivilités, et puis l'autre avantage c'est que s'il y a un incident, nous avons une trace visuelle qui peut être utile en cas d'enquête", explique Jérôme Grand, directeur territorial de SNCF Réseau en Bourgogne Franche-Comté. 

Aucun accident de circulation en 2020

Mais pourquoi choisir Belfort-Delle ? Selon Jérôme Grand, c'est parce que la ligne a été longtemps fermée : "On a considéré que Belfort-Delle méritait une attention particulière car les usagers de la route se sont habitués à ce que le train ne passe plus par cette ligne. L'objectif est vraiment de déterminer quels sont les dispositifs les plus pertinents pour que tout le monde respecte le code de la route et qu'au feu rouge clignotant on s'arrête, qu'on soit piéton, cycliste ou automobiliste." En 2020, aucun accident de circulation n'a été relevé sur l'un des passages à niveau de la ligne Belfort-Delle. 

La mise en place de ces caméras de vidéo surveillance se situe à hauteur de 400.000 euros. Un coût pris en charge par la SNCF.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess