Transports

Une nouvelle aire de covoiturage à Aix pour lutter contre le stationnement anarchique

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence vendredi 30 décembre 2016 à 15:36

Des usagers de Blablacar garés sur le rond-point de la IVe Région aérienne à Aix-en-Provence
Des usagers de Blablacar garés sur le rond-point de la IVe Région aérienne à Aix-en-Provence © Radio France - Thibault Maisonneuve

Un nouveau dépose-minute a été créé avenue de l'Arc-de-Meyran à Aix-en-Provence pour permettre aux usagers de Blablacar de pratiquer le covoiturage dans de bonnes conditions. Aujourd'hui, c'est un rond-point situé un peu plus haut qui est utilisé avec des conséquences sur le trafic.

Un dépose-minute dédié au covoiturage vient d'être créé par la mairie d'Aix-en-Provence, au début de l'avenue de l'Arc-de-Meyran, à proximité du nouveau parking du Krypton, en face de la sortie 30b Pont-de-l'Arc, le long de l'autoroute A8.

Contre le stationnement anarchique sur le rond-point

Cette décision a été prise en raison de l'utilisation anarchique d'un rond-point situé à 300 mètres de là, le rond-point de la IVe Région aérienne, en bas de l'avenue Pierre Brossolette.

Les usagers de Blablacar ont pris l'habitude de se donner rendez-vous à cet endroit, créant des ralentissements puisque "les covoitureurs se garent sur la voie de gauche sur un rond-point qui a deux voies", indique Eric Chevalier, adjoint en charge du stationnement à Aix-en-Provence.

Le stationnement des covoitureurs sur ce rond-point d'Aix-en-Provence créé des ralentissements - Radio France
Le stationnement des covoitureurs sur ce rond-point d'Aix-en-Provence créé des ralentissements © Radio France - Thibault Maisonneuve

Des plots métalliques installés sur le trottoir

Des plots métalliques ont été installés sur le trottoir pour rendre impossible l'arrêt des véhicules et permettre aux piétons et aux poussettes de passer.

Les usagers de Blablacar doivent désormais se rendre avenue de l'Arc-de-Meyran, s'ils veulent être en conformité avec le code de la route, précise Eric Chevalier.

"Une nouvelle aire plus pratique pour prendre l'autoroute." (Morgan, un usager du covoiturage)

Beaucoup de covoitureurs ignorent encore l'existence de cette nouvelle aire. Pour Morgan qui fait régulièrement le trajet Nice-Aix-en-Provence pour voir son père, "si c'est 300 mètres plus loin, ca ne va déranger personne, c'est à côté et c'est même plus pratique pour reprendre l'autoroute après".

D'autres comme cette Aixoise habituée du covoiturage regrette que "le parking à proximité de la nouvelle aire (soit) payant. Cela reviendra cher, si je pars une semaine. Je devrais donc trouver un stationnement gratuit dans les petites rues derrière."

Blablacar joue le jeu

Sur Blablacar, le rendez-vous "Pont de l'Arc" qui correspond à la nouvelle aire semble être de plus en plus utilisé.