Transports DOSSIER : Le grand contournement ouest de Strasbourg : un projet contesté

Une nouvelle cabane anti-GCO... dans les arbres, contre les premiers travaux de déboisement

Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 27 août 2017 à 10:34

Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci)
Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci)

Les opposants au Grand contournement ouest de Strasbourg viennent d'installer symboliquement une de leurs fameuses "cabanes anti-GCO" dans les arbres, contre les expropriations et les premiers travaux de déboisement.

Le combat des opposants au GCO passe à la vitesse supérieure et prend même de la hauteur. Le Grand contournement ouest de Strasbourg, long de 24 kilomètres, une autoroute à péage censée réduire le trafic dans l'Eurométropole et éviter aux abords de Strasbourg un trop fort transit par l'A35, un des axes les plus chargés de France.

Premières coupes d'arbres

Les travaux préparatoires de ce GCO ont déjà commencé, avec des premiers marquages notamment en forêt de Kolbsheim, et aux abords de la réserve du Bishnoï.

Certains propriétaires ont commencé à abattre des arbres dans la forêt de Kolbsheim, située sur le tracé du GCO. - Radio France
Certains propriétaires ont commencé à abattre des arbres dans la forêt de Kolbsheim, située sur le tracé du GCO. © Radio France - Clément Lacaton

LIRE AUSSI : Grand contournement ouest de Strasbourg : José Bové vient soutenir les opposants à Kolbsheim

Les personnes qui animent la ZAD du Moulin à Kolbsheim ont installé cette cabane en prévision des déboisements qui risquent de commencer durant la première semaine de septembre."

Les militants ont donc décidé ce samedi de construire une cabane dans les arbres pour protester contre ces déboisements, première étape des travaux de la future autoroute.

Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci) - Aucun(e)
Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci)
Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci) - Aucun(e)
Une cabane dans les arbres contre le GCO (crédit photo : Bruno Dalpra/collectif GCO-non merci)

Michel Dupont, membre du Collectif GCO-non merci et ancien collaborateur de José Bové au Parlement européen, était notre invité ce dimanche matin.

INTERVIEW DE MICHEL DUPONT/JOURNAL DE 8H FRANCE BLEU ALSACE

"Les personnes qui animent la ZAD du Moulin à Kolbsheim ont installé cette cabane en prévision des déboisements qui risquent de commencer durant la première semaine de septembre (...). Les opposants sont dans un état d'esprit de résistance. Pour les impacts sur l'eau et sur l'air, une enquête publique est encore nécessaire."

"Encore du temps pour continuer la bagarre"

Pendant ce temps là, la bataille judiciaire se poursuit : "Des notifications doivent être faites aux propriétaires sur le début de l'expropriation et sur le montant des indemnités, elles ne sont pas encore réalisées par Vinci. Nous avons donc encore beaucoup de temps pour continuer la bagarre."

Une "veillée des arbres" le 31 août

"Nous ne laisserons pas détruire les arbres. Chacun de nous est un arbre en puissance", conclue ce militant. Le 31 août en soirée, une "veillée des arbres" sera organisée à Kolbsheim et Vendenheim.

Un rassemblement anti-GCO à Kolbsheim (photo d'archives) - Radio France
Un rassemblement anti-GCO à Kolbsheim (photo d'archives) © Radio France - Corinne Fugler