Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Bayrou aiguilleur du "beau ciel" de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

ASL Airlines France va assurer des allers/retours entre Pau et Roissy Charles de Gaulle les mardi, jeudi et mercredi à partir du 10 juin. Le maire de Pau a convaincu cette petite compagnie de combler les trous laissés par Air France depuis le déconfinement du trafic aérien.

Un Boeing 737 de la compagnie ASL Airlines France
Un Boeing 737 de la compagnie ASL Airlines France © Maxppp - Nicolas Parent

Francois Bayrou a trouvé une autre compagnie aérienne pour faire Pau/Paris. Air France n’assure plus que deux aller retours par semaine, les lundi et vendredi, inadmissible pour le maire de Pau on l’a entendu il y a quelques jours sur France Bleu Béarn. Avant le confinement de l'aéroport de Pau il y avait neuf liaisons quotidiennes entre Paris et Pau, entre la capitale et la "capitale humaine". Ce mardi la compagnie ASL Airlines France, une autre compagnie française, annonce un aller retour du mardi au jeudi à partir du 10 juin. Ce qui assure une liaison par jour de la semaine entre Pau et Charles-de-Gaule (Orly est toujours fermé). François Bayrou s’en « autofélicite ».

S'il y a une demande on pourra multiplier les liaisons      
— François Bayrou

"Beaucoup pensaient que notre appel resterait sans réponse" - François Bayrou

Les mêmes tarifs qu'Air France

Les tarifs commencent à 197€ l’aller/retour (387€ l’aller/retour dans la journée). C’est un Boeing 737 de 147 places jaune gris et bleu. L'agglomération de Pau couvre les pertes de la ligne à hauteur de 200 000 euros. Mais le maire assure qu'avec 100 places vendues, le vol est amorti. Il n'a pas de doute sur la rentabilité de ces vols, et François Bayrou espère même que la demande va pousser ASL à intensifier ses rotations. La compagnie espère aussi obtenir de nouveaux créneaux quand Orly va rouvrir. Elle est peu connue parce qu’elle est plutôt spécialisée dans le fret, le postal et les charters, mais elle se lance sur le marché voyageurs. Avec pour credo, le désenclavement. "On fait déjà Saint-Pierre-et-Miquelon" explique Jean-François Dominiak le directeur général d'ASL. Pas sûr que François Bayrou apprécie la comparaison. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess