Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une passerelle pour relier la gare de Dijon à la future Cité internationale de la gastronomie

mardi 3 avril 2018 à 15:30 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Dijon change petit à petit de visage et cela va bientôt se voir dès l'arrivée dans la ville, au niveau du jardin des sciences, plus connu sous le nom de jardin de l'Arquebuse. La ville va y aménager un nouveau parcours pour rejoindre la Cité internationale de la gastronomie.

le futur visage du jardin de l'Arquebuse à Dijon
le futur visage du jardin de l'Arquebuse à Dijon - Cabinet Stoa Architecte Urbanisme Paysage

Dijon, France

Le jardin de l'Arquebuse ou "jardin des sciences" est situé entre la gare de Dijon et la future Cité internationale de la gastronomie. Une cité dont les travaux sont en cours, et pour se rendre à cette nouvelle cité présentée comme un projet phare de la ville, la municipalité a imaginé un nouveau parcours que l'on pourra emprunter tranquillement sans longer la route. 

Priorité aux déplacements doux

Pierre Pribetich, qui est conseiller municipal de Dijon mais aussi 1er vice-président de Dijon métropole délégué notamment au Plan Local d'Urbanisme Intercommunal explique que "l'idée était de réaliser un parcours entre la gare et la cité de la gastronomie, à travers le jardin des sciences, de manière à avoir un cheminement à la fois attractif et des plus agréables. Ce que nous souhaitons, dans le cadre de l'opération "prioribus", c'est de favoriser ce pôle d'échange multimodal par un aménagement qui vise à redistribuer l'ensemble de l'espace, en donnant la priorité aux modes de déplacements doux c'est à dire aux piétons et aux vélos. Ce pôle d'échange recevra des stationnements pour les vélos, des cheminements larges pour les piétons, une ergonomie qui va faciliter les usagers des transports en commun avec une continuation, une promenade vers le jardin des sciences." 

La future passerelle du Jardin de l'Arquebuse - Aucun(e)
La future passerelle du Jardin de l'Arquebuse - Cabinet Stoa Architecte Urbanisme Paysage

Tout cela sera structuré autour d'une passerelle piétonne, accessible aux personnes à mobilité réduite, avec une continuité pédestre vers la cité de la gastronomie. Mais Pierre Pribetich le confirme, elle ne sera pas accessible aux vélos.  On y accédera par un escalier installé côté avenue Albert 1er, la route qui entre dans Dijon et en longeant l'hôpital de la Chartreuse et le jardin de l'Arquebuse. Cet escalier sera situé au niveau de la roseraie, donc vraiment en face de la sortie de la gare, comme le montre le dessin ci dessus. 

Cinq mois de travaux et une facture d'un million 700 000 euros

Le chantier doit durer 5 mois, et, comme le précise Pierre Pribetich, il va coïncider avec d'autres travaux. _"Il est coordonné avec la mise en accessibilité des quais de la gare. Cela représente un coût important, un million sept cent mille euros hors taxes, une somme conséquente qui permettra à la fois de pouvoir coordonner la mise en accessibilité des quais, la création de la passerelle, l'escalier, le traitement de l'ouverture côté avenue Albert 1er, qui seront réalisés à la fin de l'année 2018".  _Et précision importante, le jardin de l'arquebuse va rester accessible malgré les travaux, puisque les zones seront sécurisées au fur et à mesure de l'avancée du chantier.   

Ce parcours va donner le ton de la cité gastronomique bien avant de pénétrer dans le bâtiment, en proposant un parcours ampélographique mettant en scène la science de la vigne. 

Retrouvez l'interview du 1er vice président de Dijon Métropole en charge de l'urbanisme, Pierre Pribetich, ce mercredi sur France bleu Bourgogne à 6H43 et 8H12.