Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une pétition contre le nouveau plan de circulation des bus auxerrois

mardi 4 septembre 2018 à 18:33 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

La mise en place du nouveau plan de circulation des bus urbain dans l’agglomération de l' auxerrois ne fait pas que des heureux. Une pétition demande qu'il soit revu.

Le nouveau bus LEO tout rose
Le nouveau bus LEO tout rose © Radio France - Isabelel Rose

Auxerre, France

Depuis le 1er septembre le réseau LEO a remplacé Vivacité et certains circuits et horaires sont changés. A Monéteau, des habitants estiment que désormais la commune est moins bien desservie qu’auparavant. Une pétition a déjà recueilli quatre-cent-cinquante-deux signatures mardi 4 septembre. Ces habitants souhaitent que certains parcours soient repensés.

Une pétition de plus de 450 signatures  

Nouveau plan de circulation - Radio France
Nouveau plan de circulation © Radio France - Isabelle Rose

Roberte âgée de 90 ans habite  rue de l'Ermitage à Monéteau. Depuis la mise en place de la nouvelle ligne plus aucun bus ne passe prés de chez elle . Elle doit  désormais rejoindre l’arrêt le plus proche à au moins 500 métres. Impossible  à 90 ans déplore -t-elle :"Il n' y a plus de bus pour nous. Si on veut aller en courses il faut aller jusqu'au skéneteau ( la salle de spectacles). Ce n'est pas faisable pour nous. On est trop âgé.On ne peut pas bouger de chez nous. S'il n' y avait pas la gentillesse de nos voisins on serait cloitré là et on ne peut rien faire, on ne pet pas se ravitailler. avant nous allions au marché le mardi, le vendredi,le lundi à l'hypermarché Cora sans aucun problème, c'était très bien. _On regrette vraiment l'ancien système_, là on est comme dans un enterrement de première classe, on est bloqué chez nous et à notre âge on a plus de voiture."

On est bloqué chez nous comme dans un enterrement de première classe - Roberte 90 ans    

Isabelle Gendre est à l 'origine de la pétition : " On voudrait que toutes les réclamations soient prises en compte. Que LEO revoit ce qui était mis en place avant et _rétablir certaines lignes_. On ne demande pas non plus de tout rétablir mais de se remettre au goût du jour par rapport à nos enfants, à nos actifs et à tous ces retraités qui veulent se déplacer."

Laetitia Bucheton dénonce la refonte du réseau de transports urbains sur la commune de Monéteau  - Radio France
Laetitia Bucheton dénonce la refonte du réseau de transports urbains sur la commune de Monéteau © Radio France - Isabelle Rose

Laetitia Bucheton, estime que le nouveau découpage va augmenter les temps de trajets notamment pour les habitants de Sougères : " Les habitants sont obligés de passer à Gurgy, Appoigny et Auxerre. Un temps de trajet rallongé. Les enfants devront partir plus tôt. Un élève qui commencera  à 8h prendra le bus à 7h. Une heure de trajet plus l' attente  pour aller en cours."

Le nouveau découpage va augmenter les temps de trajets - Laetitia Bucheton

Les horaires ne sont pas forcement adaptés explique une autre maman.  Le bus de sa fille en 1ere au lycée Jacques Amyot arrive à 7h58  au pole d'échange,un peu trop tard pour un début des cours à 8h. 

Des modifications seront apportées si besoin - Christian Sautier directeur de la communication

La communauté de l'auxerrois assure que la refonte du réseau entraine  globalement  des améliorations mais aussi inévitablement quelques ajustements . Toutes les remarques seront  étudiées promet la CA et si besoin des modifications seront décidées , "sans mettre à mal la philosophie globale de ce nouveau réseau" précise Christian Sautier .

"Une pétition pour obliger LEO à revoir sa copie"

"Il n'y a plus de bus pour nous"

"Rétablir certaines lignes"