Transports

Une start up dijonnaise propose du transport partagé

Par Naïs Esteves, France Bleu Bourgogne mardi 1 décembre 2015 à 22:22

Les deux co-créateurs doivent gérer 800 annonces par mois et 400 transporteurs.
Les deux co-créateurs doivent gérer 800 annonces par mois et 400 transporteurs. © Radio France - Naïs Esteves

Le site trouvetontransport.com permet de mettre en relation des particuliers qui veulent envoyer des objets imposants e des transporteurs professionnels qui ont une place dans leur camion. L'idée vient de deux jeunes dijonnais et séduit quelques 8.000 utilisateurs par mois.

Comme son nom l'indique, trouvetontransport.com permet de faire transporter de gros objets d'une ville à l'autre en profitant d'une place libre dans un camion. C'est en quelque sorte du covoiturage mais pour des livraison. Le système fonctionne puisqu'il rassemble quelques 600 nouvelles annonces par mois, pour 8.000 visiteurs.

Pour des petits colis "il y a déjà d'autres entreprises", concède Aurélien Célestano, l'un des cofondateurs du site. Mais par exemple pour envoyer un canapé de Dijon à Lyon, là le particulier peut profiter d'un camion qui a de la place pour le transporter." Une solution écolo en pleine Cop 21 alors que 25% du CO2 rejeté dans le monde provient des transports même si "notre but, ce n'est pas de réduire le nombre de camions sur les routes mais qu'ils ne voyagent pas à vide", explique le jeune entrepreneur de 27 ans. Ce système fonctionne aussi pour se faire livrer après être passé par un célèbre site de petites annonces. Si l'acheteur ne peut pas se déplacer pour chercher une voiture, un canapé, une tondeuse, un animal de compagnie ou tout autre bien.

Notre but, ce n'est pas de réduire le nombre de camions sur les routes mais qu'ils ne voyagent pas à vide.

Les 400 transporteurs référencés sur le site sont tous professionnels, avec une licence vérifiée par les deux créateurs de la startup, "pour plus de sécurité, comme ça en cas d'accident ou si l'objet est endommagé pendant le transport, c'est couvert par l'assurance." Pour le client, l'avantage est bien sûr le coût, moins cher de 30% environ selon le site.

Après, _"c'est à voir avec le transporteur, _précise_ Aurélien Célestano. Celui qui veut faire convoyer un objet dépose son annonce. Ensuite les transporteurs envoient un devis en ligne. Les deux discutes des modalités de la livraison et si ils tombent d'accord, ils concluent."_ Reste à payer 10% du montant total sur le site Internet, le reste directement avec le professionnel, par chèque, espèce, carte bleue, en une fois ou en plusieurs, à la livraison, à l'enlèvement ... tous dépends de ce qui a été décidé avec le transporteur.

Après ce site, Aurélien et Jérémy Tuzza développent une application mobile qui devrait voir le jour au premier semestre 2016. Cette fois pour mettre en relation des particuliers, sur des petits trajets en Côte d'Or.

La startup veut maintenant développer une application mobile pour 2016. - Radio France
La startup veut maintenant développer une application mobile pour 2016. © Radio France - Naïs Esteves