Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une voiture Bollée bientôt reconstruite... en version électrique

mercredi 27 septembre 2017 à 19:52 Par Alexandre Chassignon, France Bleu Maine

Construite au Mans il y a près de 140 ans par Amédée Bollée père, la Mancelle va avoir une version électrique. Une association s'est créée pour construire une copie moderne, avec l'aide de deux lycées et de l'IUT du Mans.

La Mancelle d'Amédée Ernest Bollée, conservée au musée de Compiègne
La Mancelle d'Amédée Ernest Bollée, conservée au musée de Compiègne - Pierre Poschadel - licence Creative commons attribution partage à l'identique

C'était la première voiture construite en série au monde. La Mancelle sera aussi la première voiture Bollée à être recréée en version électrique.

Elle existe pour l'instant en 3D, après des relevés effectués par deux étudiants de l'IUT du Mans sur l'originale, conservée à Compiègne. "Nous allons conserver l'aspect extérieur", résume Samuel Deslandes, leur professeur.

Le fonctionnement de la voiture n'aura, lui, rien à voir. Un moteur électrique - et ses batteries va remplacer la vapeur - et sa chaudière. "On ne pouvait pas imaginer un moteur vapeur en 2017", reconnaît Gérard Bollée, l'arrière petit-fils de l'inventeur Amédée Ernest Bollée. C'est lui qui a émis l'idée de reconstituer cette pièce du patrimoine manceau, à l'occasion d'un conseil des sages.

Gérard Bollée : "Une voiture pour promener des gens dans les rues du Mans"

Le tout-sarthois, un objectif atteignable

D'autres se sont attelés à concrétiser le projet. Christian Bellec a déjà trouvé des relais au lycée Claude Chappe d'Arnage et au lycée Sud du Mans. Plusieurs classes, notamment en bac pro, vont s'atteler dès cette année scolaire à la fabrication de pièces métalliques et composites. L'association Armab, créée pour ce projet, est aussi en contact avec Bêta Epsilon, un industriel susceptible de fournir un moteur électrique. L'association tiendra sa première assemblée générale en octobre et accueille volontiers toute aide - on peut la contacter à l'adresse armab72@gmail.com. Gérard Bollée a contribué 1 000 euros au projet et la ville du Mans vote ce jeudi une subvention exceptionnelle de 4 000 euros.

Les initiateurs du projet cherchent aussi à fabriquer cette voiture avec un maximum de fournisseurs locaux. Une façon de montrer que, près de 140 ans après le succès de la Mancelle à l'exposition universelle de 1878, les Bollée ont aussi laissé un savoir-faire en héritage.