Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vacances: une journée de samedi "soutenue" sur le réseau autoroutier auvergnat

samedi 28 juillet 2018 à 19:25 Par Mickaël Chailloux, France Bleu Pays d'Auvergne

Grand week-end de chassé-croisé sur les routes de france. Votre samedi a été très chargé un peu partout en France. Sur les autoroutes auvergnates, la circulation a été très dense jusqu'à 18 heures au moins.

Les bouchons ont été nombreux sur l'A75
Les bouchons ont été nombreux sur l'A75 © Radio France - Mickaël Chailloux

Vous avez été nombreux sur la route des vacances. Les juilletistes et aoutiens ont inversé leurs places au soleil, et cela a provoqué de nombreux bouchons. 360km ont été recensé à la mi-journée. Le trafic a été assez soutenu sur l'A71 avec environ 3 000 véhicules par heure sur une bonne partie de la journée, dans les deux sens de circulation. Les bouchons se sont échelonnés entre 150km entre Montmarrault et Clermont. 

Sur l'A75, le pic a été atteint vers 14h30 avec 3500 véhicules. De 11h30 à 18h, le trafic a été soutenu. Mais fort heureusement, cela n'a que très peu provoqué d'accidents. Les services autoroutiers ont relevé quelques accrochages et crevaisons qui ont quand même ralenti le trafic encore plus

Les vacanciers philosophes 

Les aires d'autoroutes n'ont pas arrêté de servir les clients. Sur l'aire d'Authezat, à une vingtaine de kilomètres de Clermont, les juilletistes qui désiraient renter étaient nombreux. Tout le monde prenait son mal en patience. "De toute façon, on a pas le choix, il va falloir rentrer" raconte cette habitante du Nord de la France. Philippe, strasbourgeois, rentre lui d'un séjour de 15 jours dans le Cantal. Il n'est pas du tout stressé : "Il faut prendre la vie comme elle vient, s'il faut être dans les bouchons, alors on attendra !!" philosophe cet alsacien qui tient à s'arrêter toutes les deux heures. Un conseil qui peut encore s'appliquer ce dimanche. Bison Futé classe la journée orange dans le sens des départs, et vert dans le sens des retours en Auvergne-Rhône-Alpes.