Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valérie Pécresse réclame l'évacuation de la ZAD de Gonesse

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, réclame l'évacuation de la ZAD du triangle de Gonesse. Depuis dimanche, les opposants à la construction d'une gare du Grand Paris sur place occupent les lieux pour bloquer le début des travaux.

Une ZAD a été déclarée ce dimanche sur le triangle de Gonesse par les opposants au projet de gare
Une ZAD a été déclarée ce dimanche sur le triangle de Gonesse par les opposants au projet de gare © Radio France - Marine Chailloux

Valérie Pécresse demande l'évacuation de la Zone À Défendre déclarée ce dimanche sur le triangle de Gonesse, par des opposants au projet de gare du Grand Paris sur ces terres agricoles. La présidente de la région Île-de-France "dénonce avec la plus grande fermeté l'occupation illicite" de ces terrains.

Travaux pour la ligne 17 du métro

"Cette action vise à empêcher la réalisation de la ligne 17 du métro du Grand Paris express, en bloquant la construction en cours du puits du tunnelier et les travaux de la gare de Gonesse, dénonce Valérie Pécresse dans un communiqué. C'est ainsi toute la ligne 17 qui est menacée alors que c'est la seule ligne du Grand Paris Express à desservir le département du Val d'Oise qui en a un besoin criant et qui permettra à ses habitants de relier Saint-Denis et Roissy en transport en commun." La Société du Grand Paris avait précisé ce lundi que les travaux ne concernent pas la gare, un "discours" auquel les militants mobilisés sur place disent ne pas croire. 

Les opposants assurent ne pas être contre le projet de ligne de métro en tant que tel mais bien contre la gare qui doit s'implanter sur le triangle de Gonesse, initialement prévue pour desservir le mégacomplexe EuropaCity, abandonné depuis. Une dizaine de personnes se relaie sur place chaque nuit selon Bernard Loup, président du Collectif pour le Triangle de Gonesse. Les militants, installés depuis le 7 février sur une partie d'un terrain appartenant à l'établissement public foncier d'Île-de-France (EPFIF), défendent un projet agricole alternatif.

La FNAUT demande l'arrêt de la ligne 17

En parallèle, la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports demande "le gel de tous les travaux de la ligne 17 au nord de l’aéroport du Bourget et notamment ceux de la gare du triangle de Gonesse, tant que l’avenir de cette zone n’a pas été totalement défini, d’autant que cette urbanisation est de plus en plus contestée." La FNAUT a écrit ce mercredi au Premier ministre Jean Castex pour lui demander de revoir la pertinence de cette ligne.

Selon la FNAUT, la desserte de Saint-Denis et de l'aéroport de Roissy est déjà assurée par le RER B, "dont il faut poursuivre la modernisation." L'abandon d'EuropaCity remet en cause à leurs yeux l'utilité de la gare. "Les prévisions de trafic tablaient sur une fréquentation liée à plus de 40 % à celle de la gare du triangle de Gonesse. Cumulée avec l’incertitude sur le terminal 4 de Roissy, la rentabilité socio-économique de la ligne 17 n’est plus du tout établie", estime le collectif d'usagers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess