Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Transports

Vallée de la Drôme : la Région s'engage à rétablir le TER de fin de journée

vendredi 7 décembre 2018 à 3:15 Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche

Après le 9 décembre, le TER Romans-Gap de fin de journée, qui dessert notamment Crest, Saillans, Die et Luc en Diois, sera décalé de deux heures. Si un car va être mis en service pour le remplacer, les usagers de la Vallée de la Drôme réclament son retour. La Région vient de s'y engager.

La réunion de ce jeudi avec la vice-présidente de la Région s'est tenue à la salle des fêtes de Loriol.
La réunion de ce jeudi avec la vice-présidente de la Région s'est tenue à la salle des fêtes de Loriol. © Radio France - Damien Triomphe

La Région Auvergne-Rhône-Alpes remettra un train entre Romans et Gap en fin de journée, la vice-présidente aux transports Martine Guibert s'y est engagée face aux différents élus locaux et représentants d'usagers de ce train qui dessert les gares de la vallée de la Drôme.

A partir du 9 décembre, le TER n° 17 359 qui relie Romans à Gap, en passant par Valence TGV, Valence, Crest, Saillans, Die et Luc en Diois sera supprimé, ou plus précisément décalé de deux heures. En cause : une adaptation nécessaire aux dessertes suivantes de ce train, qui passe ensuite en région PACA. Les associations et collectifs d'usagers dénoncent ce changement depuis deux mois et encore ce jeudi matin lors d'une réunion à Loriol donnée par la Région sur son engagement pour les petites lignes ferroviaires. Une pétition contre cette modification a réuni 5 000 signatures. Un service de cars sera mis en service pour remplacer le TER.

Plusieurs fois interpellée sur ce sujet lors de la réunion jeudi à Loriol, la vice-présidente d'Auvergne-Rhône-Alpes Martine Guibert a reconnu que "la région n'a pas pris la mesure de cette décision prise par la région PACA et de son impact dans l'usage quotidien" en Vallée de la Drôme. Elle s'est engagée au retour d'un train sur cette ligne, sans toutefois pouvoir préciser quand, si ce n'est que ce ne sera pas en 2019.