Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Un train de marchandises percute une voiture au Cannet-des-Maures, 600 voyageurs bloqués

lundi 6 août 2018 à 10:28 Par Jules Brelaz, France Bleu Provence et France Bleu

La collision entre un train de marchandises et une voiture, dimanche soir sur un passage à niveau entre Le Luc-en-Provence et Le Cannet-des-Maures (Var), a fait une victime, le conducteur du véhicule, et a paralysé le trafic ferroviaire jusqu'a minuit sur l'axe Toulon-Les Arcs.

© Maxppp -

Le Cannet-des-Maures, France

Six cents voyageurs sont restés bloqués plusieurs heures dans leur train dimanche soir entre Toulon et Les Arcs après un accident au Cannet-des-Maures. Un automobiliste a été tué après une collision avec un train de marchandises. Le choc a eu lieu à 20h15 sur un passage à niveau équipé de barrières et qui n'est "pas considéré comme dangereux", selon la SNCF. 

Le passage à niveau fonctionnait normalement, assure la SNCF

Le train a percuté la voiture et l'a traînée sur 400 mètres, provoquant la suspension du trafic ferroviaire dans les deux sens sur l'axe Toulon-Les Arcs. La compagnie ferroviaire assure à France Bleu Provence que les barrières du passage à niveau étaient baissées au moment de la collision.

La SNCF précise avoir mis à disposition des 600 voyageurs paralysés des plateaux-repas et des bouteilles d'eau. Des bus et des taxis ont également été affrétés en fin de soirée pour acheminer les voyageurs vers des gares intermédiaires.

Jusqu'à trois de retard pour les TGV 

L'intervention des pompiers pour désincarcérer la victime et celle des agents de la SNCF pour remettre en état les voies de chemin de fer ont duré toute la nuit. Le trafic a repris normalement ce lundi matin

La gendarmerie a ouvert une enquête. D'après les premiers éléments, il pourrait s'agir d'un suicide.