Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

VIDÉO - Aux RIVE d'Alès, on planche pour rendre les voitures plus propres

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Trouver des solutions pour réduire les gaz à effet de serre liés aux transports. C'est tout l'enjeu des RIVE, les rencontres internationales des véhicules écologiques qui ont lieu au Pôle mécanique d'Alès. Présent cette année : François de Rugy, le ministre de la transition écologique.

Les RIVE ont lieu au Pôle mécanique d'Alès
Les RIVE ont lieu au Pôle mécanique d'Alès © Radio France - Sylvie Duchesne

Alès, France

45,9 degrés à Gallargues-le -Montueux le 28  juin 2019 : la température la plus chaude jamais mesurée en France selon Météo-France. Parmi les facteurs qui contribuent à ce réchauffement climatique : les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports. Les limiter, c'est tout l'enjeu de ces prochaines années. C'est dans cette optique qu'ont lieu les RIVE (rencontres internationales des véhicules électriques) au Pôle mécanique d'Alès. L'occasion de faire le point sur les avancées dans ce domaine.

François de Rugy, le ministre de la transition écologique y participait ce jeudi. "La voiture particulière en France, c'est une des premières sources d'émission de CO2." Il incite donc tous ceux qui le peuvent à acheter des voitures moins polluantes. 

"Nous allons aider cette politique d'aide et de soutien dans le changement de voiture pour les particuliers et les véhicules utilitaires. Nous allons aussi augmenter les moyens pour déployer les bornes de recharge." 

François de Rugy, le ministre de la transition écologique

Des aides du gouvernement pour les bornes de recharge pour les véhicules électriques

François de Rugy a notamment annoncé des aides pour les collectivités territoriales et les copropriétés qui souhaitent s'équiper en bornes de recharge de véhicules électriques. Une annonce qui fait écho au travail mené par la région Occitanie. Elle ambitionne de devenir la première région à énergie positive d'ici 2050 en diminuant de 59% les fameux gaz à effet de serre. Elle a lancé pour cela un chèque "éco-mobilité" en mars 2019. Il permet aux habitants qui souhaitent acheter une véhicule propre de bénéficier d'une aide financière. Jusqu' à 2000 euros pour une voiture, 250 pour un vélo électrique.  

"Notre choix a été de nous tourner vers le marché naissant des véhicules électriques d'occasion."

Jean-Luc Gibelin, le vice-président de la région Occitanie en charge des transports

Un plan Hydrogène vert en région Occitanie 

La région Occitanie a également lancé un plan "Hydrogène vert" doté de 150 millions d'euros pour la période 2019-2030. Elle souhaite développer la production de cet hydrogène en créant une usine à Port-La-Nouvelle. Elle envisage également d'acheter 600 véhicules hydrogènes.  D'ores et déjà, 3 rames de train à hydrogène ont été commandées à Alstom. L'une d'entre elles devrait rouler sur la ligne Nîmes/Clermont-Ferrrand. 

Développer la production et la distribution de l'hydrogène vert dans la région Occitanie

Les rencontres internationales des véhicules écologiques se poursuivent ce vendredi au Pôle mécanique d'Alès. Plus de 700 décideurs publics et privés y sont attendus. 

François de Rugy, le ministre de la transition écologique aux RIVE à Alès - Radio France
François de Rugy, le ministre de la transition écologique aux RIVE à Alès © Radio France - Sylvie Duchesne