Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Vélib' : les abonnés pourront demander le remboursement d'ici quelques jours

vendredi 6 avril 2018 à 11:44 Par Émilie Defay, France Bleu Paris et France Bleu

Le remboursement pour le premier trimestre 2018 a été acté jeudi par les élus. Un formulaire sera mis en ligne dans les jours qui viennent.

Les abonnés Vélib' seront remboursés pour les mois de janvier, février et mars
Les abonnés Vélib' seront remboursés pour les mois de janvier, février et mars © Radio France - Nicolas Olivier

Paris, Île-de-France, France

Les abonnés Vélib' vont enfin pouvoir se faire rembourser. Les élus du Syndicat Autolib' Vélib' Métropole ont voté jeudi une série de mesures : le remboursement des abonnés, ainsi que la non-facturation des trajets au-delà de 30 minutes en janvier, février et mars. De nouvelles pénalités à Smovengo, l'opérateur de Vélib', ont été également été actées pour le mois d'avril.

Concernant les modalités de remboursement, les abonnés pourront faire, dans quelques jours, une demande de remboursement sur le site velib-metropole.fr. Ils auront jusqu'au 30 juin pour déposer leur demande et le remboursement se fera d'ici 3 mois, en fonction de l'abonnement souscrit et au prorata temporis.

De nouvelles pénalités pour Smovengo

Les élus parisiens et métropolitains ont aussi décidé d'infliger de nouvelles pénalités à Smovengo en raison du retard pris. Au 31 mars, seules 550 stations étaient ouvertes sur les 1400 prévues et un quart seulement raccordées au réseau électrique. Les autres fonctionnent sur batterie, ce qui entraîne de nombreux dysfonctionnements. Le communiqué ne précise pas le montant des pénalités mais réaffirme la "volonté des élus de mettre en oeuvre toutes les clauses du contrat".

Par ailleurs, un premier comité des usagers se réunira d'ici la mi-avril en présence des élus et de Smovengo. Les 30 membres ont été tirés au sort le 16 mars dernier.